Connect with us

A La Une

De retour en Côte d’Ivoire : Blé Goudé raconte comment le pouvoir Ouattara l’a sauvé d’une arrestation au Ghana

Publié

on

De retour en Côte d’Ivoire, ce samedi 26 novembre 2022, après plus d’une décennie d’absence, Charles Blé Goudé a révélé avoir échappé à une arrestation au Ghana.

Charles Blé Goudé, est de retour en Côte d’Ivoire deux ans après son acquittement définitif par la Cour pénale internationale (CPI).

Publicité

À la place CP1 où il a donné rendez-vous à ces partisans pour un moment de communion, l’ancien chef de file des jeunes patriotes ivoiriens, condamné par la justice ivoirienne, a révélé qu’il a échappé à une arrestation la veille de son retour, à l’aéroport d’ Accra au Ghana.

“ Hier, pendant que vous m’attendiez ici, hier en réalité, quand je dis que je venais le 26, moi je suis un général, depuis le 25 novembre, j’étais au Ghana. Depuis hier, j’étais au Ghana”, a révélé l’ex-codétenu de Laurent Gbagbo.

“Au Ghana, je suis avec toute ma délégation, les autres donnent leur passeport, ils passent. Le tour de Blé Goudé est arrivé. Je donne mon passeport.

Publicité

L’ordinateur signale. La dame me dit qu’il y a un mandat d’arrêt contre vous. La dame m’a dit que les autorités de votre pays ont demandé qu’on vous arrête. Depuis quand ? elle dit que c’est depuis 2018”, a relaté Blé Goudé. Selon qui la situation s’est décantée après un coup de fil passé à l’ambassadeur Claude Sahi, chef de cabinet du président Alassane Ouattara.  

Ma délégation et moi, on a joint celui que le président de la république a désigné pour suivre le dossier de mon retour, le chef de cabinet du président

“ Ma délégation et moi, on a joint celui que le président de la république a désigné pour suivre le dossier de mon retour, le chef de cabinet du président”, a-t-il indiqué. 

Publicité

Après des échanges avec son interlocuteur, Blé Goudé indique que le chef de cabinet du président Alassane Ouattara  a confié l’affaire au directeur général de la police ivoirienne, le Contrôleur général,  Youssouf Kouyaté, qui a joint le directeur d’Interpol Ghana. “  Peu après le directeur d’ Interpol me dit Mr Blé, je vous présente mes excuses.

Les autorités de la Côte d’Ivoire disent qu’il n’y a plus de palabre entre vous et que tu peux rentrer en Côte d’Ivoire”, a témoigné M . Blé Goudé.  Et d’en déduire que cet incident “m’a permis de savoir qu’en réalité quand on m’a dit de venir c’était franc, c’était sincère”.

C’est pourquoi, Charles Blé Goudé n’a pas hésité à réitérer ses remerciements au président Alassane Ouattara ainsi qu’à l’ensemble des autorités ivoirienne qui ont bien voulu faciliter son retour.

Publicité

   “ Quand un adversaire politique pose un acte, il faut le reconnaître. Je reconnais ici que de bout en bout, mon dossier de retour a été suivi par le président de la Côte d’Ivoire. Moi je voudrais lui dire merci pour ça. Quand je dis ça, il y a des gens qui disent que c’est un traite. Je dis merci aux autorités de la Côte d’Ivoire qui ont facilité mon retour”, a dit Blé Goudé. 

Publicité
Continuer La Lecture
Publicité
Cliquez Pour Commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *