Connect with us

Politique

Décès de Desmond Tutu ce 26 décembre : Le monde pleure l’icône de la lutte anti-apartheid

Publié

on

Spread the love

Le combat de Desmond Tutu « restera dans nos mémoires », a salué Emmanuel Macron. Les réactions se multiplient après l’annonce, ce dimanche 26 décembre, du décès de l’archevêque sud-africain, icône de la lutte contre l’apartheid, à l’âge de 90 ans.

La Fondation Mandela a qualifié sa perte d’ »incommensurable » : « Il était plus grand que nature (…) C’était un être humain extraordinaire. Un penseur. Un leader. Un berger ».

Publicité

Le groupe des ex-personnalités formant les « Sages » (« The Elders ») lui a rendu hommage en saluant une « inspiration » pour le monde dont « l’engagement pour la paix, l’amour et l’égalité » selon lui perdurera.

Desmond Tutu a été le premier président de cette organisation, créée en 2007 par Nelson Mandela, et qui rassemble des personnalités publiques reconnues travaillant aux problèmes mondiaux semblant insurmontables.

« Son décès fait suite à un long et courageux combat contre la maladie, qui n’a jamais entamé sa détermination à lutter contre l’injustice sous toutes ses formes », a réagi, dans un communiqué, le groupe qui compte dans ses rangs Ban Ki Moon ou Jimmy Carter.

Publicité

La présidente actuelle de l’organisation, l’ex-cheffe de l’État irlandaise Mary Robinson, a estimé que les Sages « ne seraient pas ce qu’ils sont aujourd’hui sans sa passion, son engagement et sa conscience morale ».

Le Premier ministre britannique, Boris Johnson, a lui aussi réagi, se disant « profondément attristé » par la mort de l’archevêque qui avait reçu le prix Nobel de la paix en 1984. Il a notamment salué son « leadership intellectuel » et sa « bonne humeur irrépressible ».

« Je suis profondément attristé d’apprendre le décès de l’archevêque Desmond Tutu », a déclaré le dirigeant britannique sur Twitter. « Il a été une figure essentielle de la lutte contre l’apartheid et de la lutte pour la création d’une nouvelle Afrique du Sud. Nous nous souviendrons de lui pour son leadership spirituel et sa bonne humeur irrépressible. »

Publicité

Au Kenya, le président Uhuru Kenyatta a estimé que « le décès de l’archevêque Desmond Tutu est un coup dur non seulement pour la République d’Afrique du Sud, où il laisse derrière lui une empreinte immense en tant que héros de la lutte contre l’apartheid, mais aussi pour tout le continent africain, où il est profondément respecté et célébré en tant qu’artisan de la paix. »

Pour Bobi Wine, leader de l’opposition ougandaise « la nouvelle du décès de l’archevêque Desmond Tutu est très triste ». « Un géant est tombé. Nous remercions Dieu pour sa vie – une vie bien remplie, véritablement vécue au service de l’humanité », a-t-il écrit sur Twitter.

Enfin le chef spirituel des anglicans et archevêque de Canterbury, Justin Welby a quant à lui affirmé : « Dans les yeux de Desmond Tutu, nous avons vu l’amour de Jésus. Dans sa voix, nous avons entendu la compassion de Jésus. Dans son rire, nous avons entendu la joie de Jésus. C’était beau et courageux. Son plus grand amour est maintenant réalisé alors qu’il rencontre son Seigneur face-à-face. »

Publicité

Continuer La Lecture
Publicité
Cliquez Pour Commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.