Connect with us

Société

Grave accident de la circulation :  Autoroute du Nord, une sortie de route d’un car de transport fait 56 victimes dont 10 cas graves

Publié

on

Spread the love

Plusieurs victimes ont été enregistrées, ce mercredi 16 novembre 2022, sur l’autoroute du nord, à la suite d’une sortie de route d’un car de transport assurant la ligne Korhogo-Abidjan.

Un grave accident de la circulation survenu, ce mercredi 16 novembre 2022, sur l’autoroute du Nord au niveau du PK45, a fait 56 victimes dont 10 cas graves.

Publicité

Plusieurs engins sont engagés

C’est autour de 4h05 que le Groupement des sapeurs-pompiers militaires (GSPM) a été alerté pour cet accident. Très rapidement, les soldats du feu se sont organisés pour se rendre les lieux, après le premier péage.

Sous la férule du Lieutenant N’groman Levy, Chef des opérations, plusieurs engins sont engagés, à savoir le fourgon pompe-tonne (FPT) 41, une ambulance grande capacité 41, une ambulance de secours routier 41 et un véhicule de secours d’urgence (VSU) 41.

Sur place, ils constatent qu’ils s’agit d’une sortie de route d’un car de 65 places assurant la ligne Korhogo-Abidjan.

Publicité

Les sapeurs-pompiers militaires s’occupent des nombreux blessés en les conditionnant. Les cas graves seront évacués dans des centres de santé.

C’est le lieu d’appeler les automobilistes à la prudence et au respect du code de la route.

Pour le seul week-end écoulé, le bilan des interventions des sapeurs-pompiers militaires sur l’autoroute du Nord nous interpelle

Pour le seul week-end écoulé, le bilan des interventions des sapeurs-pompiers militaires sur l’autoroute du Nord (du PK 18 au PK 229) nous interpelle. A 11 reprises, les soldats du feu sont intervenus pour des accidents survenus au pk 24, pk 27, pk 44, pk 47, pk 77 (02), pk 78, pk 97, pk 103 ; pk 157.

Publicité

Tous ces accidents ont fait 229 victimes dont 4 décès et 91 évacuations.

Pour le seul mois d’octobre 2022, le bilan des activités opérationnelles du GSPM fait état 2778 interventions au total, soit une moyenne journalière de 89 interventions.

Les compagnies d’Abidjan avec respectivement 961 pour la 1ère Cie (Indenié), 537 pour la 4ème Cie (Yopougon) et 366 pour la 2ème Cie (Zone 4) réalisent les plus grands nombres d’interventions ; la 8ème Cie basée à Bingerville réalise quant à elle 255 interventions.

Publicité

A l’intérieur, c’est la compagnie de Bouaké (3ème) avec 247 sorties qui arrive en tête, la 6ème Cie à Korhogo enregistre 208 interventions, tandis que la 5ème Cie à Yamoussoukro en compte 162 et la 7ème Cie de N’zianouan 42.

En Abidjan, les communes de Yopougon, Cocody, et Bingerville enregistrent les plus grands nombres d’interventions.

Comparativement au mois d’octobre 2021 où 2496 interventions ont été faites, une hausse de 11,3 % a été constatée.

Concernant les victimes, 1981 ont été transportées durant ce mois d’octobre, 464 ont refusé de se faire évacuer et 70 décès ont été constatés.  77,3 % des victimes sont dus à des accidents de la circulation.

Publicité

Pour ce qui est des évacuations, 10,65% des victimes ont été adressées au CHU de Treichville, 10,40% au CHU de Bouaké, 7,47% au CHU de Cocody, 7,37% au CHR de Yamoussoukro, 7,27% au CHR de Korhogo, 4,49% à l’hôpital général d’Abobo Sud et 4,14% au CHU d’Angré. Le reste des victimes a été pris en charge par les hôpitaux généraux et les structures sanitaires de proximité.

Les principales causes des interventions restent les accidents de circulation qui constituent à eux seuls 51,08% des sorties, suivis des transports de malades avec 10,76% et des feux avec 9,43%. Parmi les feux, 89 concernent les maisons, 56 sont à caractère électrique, 43 intéressent les bouteilles de gaz à usage domestique, et 25 les voitures.

Publicité