Connect with us

Société

Mali : Les filles du Général Ismaïla Cissé, Faty dite Dèdè Poulo et Aminata Cissé et Sara Yara libérées après 4 mois de détention sans preuves

Spread the love

Les filles du Général Ismaëla Cissé ont été libérées après 4 mois de détention sans preuve. Faty dite Dèdè Poulo, Aminata Cissé et Sara Yara étaient incarcérées au Centre de détention de Bollé.

Publié

on

Spread the love

Les filles de la famille Cissé ont été libérées après 4 mois de détention sans preuve. De fait, elles ont été arrêtées en mai 2022. A en croire le site d’informations en ligne afrikinfos-mali.com, depuis plus d’un mois, les filles du Général Ismaïla Cissé, Faty dite Dèdè Poulo et Aminata Cissé et Sara Yara, sont incarcérées au Centre de détention de Bollé.

Malgré les démarches et autres sollicitations, la demande de mise en liberté provisoire introduite par leurs avocats reste sans suite. Ce qui provoque le désarroi de leur famille. Alors en vue d’un dénouement heureux de cette affaire le général Cissé tout en affirmant sa confiance en la justice veut des éclaircissements dans le traitement de ce dossier qui défraie la chronique.

Publicité

Selon le site d’informations malien, les « sœurs Cissé » et une troisième codétenue Sara Yara, interpellées parce que soupçonnées par le Procureur de la Commune IV, de collaboration dans les publications de la page facebook, « Mali Jolies Dew », ont été inculpées et placées sous mandat de dépôt pour « crime transfrontalier, terrorisme et blanchiment d’argent… ».

Leur libération tardant à venir en dépit du fait que le dossier serait vide, le général est sorti de son silence déclarant que c’est lui qui est certainement visé. « (…) On ne présente aucune preuve. Tout le monde dit que le dossier est vide, alors pourquoi détenir des épouses et mères dont les enfants ont deux, quatre et huit ans ? C’est moi qui suis certainement visé, et non les enfants. Si c’est le cas, qu’on vienne me chercher, je suis là et je serai à l’aise d’aller en prison. En ce moment, on nous dira ce qui m’est reproché et on devra présenter les preuves des fautes pour lesquelles on me cherche », a-t-il fait savoir. En définitive, les filles ont été libérées pour une absence de preuve.

Continuer La Lecture
Publicité
Cliquez Pour Commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.