Connect with us

Politique

Qui est Maître Agathe Baroan, la dame de fer de Gbagbo à la CPI décédée en France, le parcours de l’avocate

Publié

on

Spread the love

Retour sur les actions menées de feue Me Agathe Baroan, ex-avocate du couple Laurent et Simone Gbagbo.

Me Agathe Baroan Dioumency Marie Agathe est décédée dans la nuit du jeudi 10 au vendredi 11 novembre 2022 dans un hôpital de Bordeaux en France.

Publicité

La défunte, une avocate intrépide

Avant son départ pour le voyage éternel, elle était connue comme l’une des avocates les plus intrepides de son époque. En effet, elle était à la fois membre de l’équipe de défense de l’ancien président Laurent Gbagbo à La Haye et membre de l’équipe de défense de l’ancienne première Dame Simone Ehivet Gbagbo, lorsque cette dernière était poursuivie par la justice ivoirienne pour crimes de guerre, crimes contre l’humanité.

Son apport aux réfugiés ivoiriens au Ghana

Publicité

Lors des procès de l’ex couple présidentiel, Me Agathe Baroan était chargée de recueillir des preuves auprès des témoins jugés pro-Gbagbo dans le but de deconstruire la thèse de l’accusation de la procureure de la CPI de l’époque Fatou Bom Bensouda.

C’est dans ce cadre que la défunte s’est rendue à plusieurs reprises au Ghana où elle a rencontré les réfugiés. Elle les a même aider à s’organiser sur le plan juridique.

Avant son rôle pour la libération du couple Gbagbo, Me Agathe Baroan était enseignante au département de Droit à l’université de Cocody, devenue université Félix Houphouët-Boigny.

Publicité

Elle détenait parallèlement un cabinet qui a permis de former plusieurs éminents avocats d’ici et d’ailleurs. Enfin, il faut savoir qu’elle a été conseillère au Conseil Constitutionnel de Côte d’Ivoire sous le pouvoir du président Laurent Gbagbo.

Publicité