Connect with us

A La Une

RDC : Au moins 29 civils ont été tués par les rebelles du M23, voici ce qui s’est passé

Publié

on

Spread the love

Le mardi 25 juillet 2022, Human Rights Watch a rapporté que les rebelles du « Mouvement du 23 mars » (M23) dans l’ est de la République démocratique du Congo ont tué au moins 29 civils au cours des derniers mois. Dans leur rapport, les ONG ont énuméré les noms des civils assassinés, selon le site Afrique sur 7.

Le M23, une ancienne rébellion dirigée par des Tutsis vaincue en 2013, a repris les armes à la fin de l’ année dernière. Le groupe d’ insurgés a principalement attaqué les positions des Forces armées du Congo (FARDC) et des casques bleus, et a pris le contrôle de plusieurs zones. Dans la foulée, Human Rights Watch a écrit dans un rapport du 25 juillet que  » depuis la mi- juin 2022, le groupe armé M23 a immédiatement tué au moins 29 civils dans les zones sous son contrôle dans l’ est de la République démocratique du Congo »

Publicité

Le 21 juin, dans le village de Ruvumu,  » les insurgés du M23 ont immédiatement tué au moins 17 civils, dont deux adolescents, qu’ ils accusent d’ informer l’ armée congolaise de leurs positions et de leurs cachettes » , décrit le rapport.  » Certains ont été abattus alors qu’ ils tentaient de s’ enfuir, d’ autres ont été exécutés à bout portant« .

Publicité
Continuer La Lecture
Publicité
Cliquez Pour Commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.