Connect with us

Société

Abobo : un horrible cas d’accident signalé ce dimanche 28 novembre. Bilan, un mort

Spread the love

Les accidents de la circulation s’égrènent au fur et à mesure, endeuillant des familles, faisant des orphelins, des veuves ou veufs, etc.

Publié

on

Spread the love

Les accidents de la circulation s’égrènent au fur et à mesure, endeuillant des familles, faisant des orphelins, des veuves ou veufs, etc.

Aujourd’hui dimanche 28 novembre 2021, nous apprenons un cas d’accident à Belleville en allant à Biabou, vers le cimetière d’Abobo impliquant un conducteur de moto et un Bus de la Société des transports Abidjanais(SOTRA). À en croire la plateforme d’information dénommée La Société Ivoirienne, « un conducteur de moto sans casque qui se faufilait entre les véhicules à cause des embouteillages a fini sa course sous un Bus de la SOTRA. » Malheureusement, le motocycliste n’a pas pu survivre, car le Bus lui aurait brouillé la tête.

Publicité

Lors des embouteillages, les usagers de la route qui s’en sortent très facilement sont ceux qui sont à moto. Ils arrivent à se faufiler entre les véhicules pour se frayer un chemin. Mais là n’est pas une bonne idée, car pendant ce moment, la circulation n’est pas régulée, et donc les priorités ne sont pas respectées alors on peut se faire marcher là-dessus facilement.

La meilleure façon d’éviter des situations pareilles serait de faire un chemin destiné aux engins à deux et trois roues comme cela est fait sur certaines voies principales au Burkina Faso.

Toutes nos condoléances à l’endroit de sa famille.

Publicité

(Une piste de moto au Burkina)

N’oubliez pas de vous abonner, « Sourced’eauvive » travaille sans relâche dans le but de vous fournir les informations fraîches et réelles de l’actualité nationale et internationale.

Publicité
Continuer La Lecture
Publicité
Cliquez Pour Commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.