Connect with us

A La Une

Affaire soldats arrêtés au Mali : L’ONU interroge Ouattara et Goita, voici les détails

Publié

on

Spread the love

L’ ONU a aidé à résoudre le cas des 49 soldats ivoiriens détenus à Bamako, selon le site Linfodrome, le dimanche 14 août 2022.

Depuis le 10 juillet 2022, l’ Organisation des Nations Unies (ONU) est personnellement impliquée dans le cas de 49 militaires ivoiriens détenus par la Gendarmerie à Bamako. Selon Jeune Afrique, la secrétaire générale adjointe de l’ ONU, la nigériane Amina Mohamed, et l’ envoyé spécial de l’ ONU pour l’ Afrique de l’ Ouest, Mohamed Saleh Anadif, se sont rendus à Abidjan le 9 août à la demande du secrétaire général de l’ ONU. Le chef de l’ État a ensuite réitéré l’ ambition de la Côte d’ Ivoire de s’ associer aux efforts des Nations unies et de la MINUSMA pour rétablir la paix et l’ ordre constitutionnel au Mali.

Publicité

Le 10 août, Amina Mohammed et Mohammad Saleh Anadif se sont envolés pour Bamako, où ils ont été reçus par le président militaire de transition, le colonel Assimi Goita. Aucun progrès n’ a cependant été enregistré et le gouvernement malien maintient sa position, exigeant toujours des excuses formelles des Ivoiriens, ce qu’ Abidjan refuse de reconnaître. Les autorités ivoiriennes n’ acceptent actuellement cela que pour évoquer des « erreurs courantes », mais pour le coup d’ État au Mali, cette formulation ne suffit pas.

Publicité
Continuer La Lecture
Publicité
Cliquez Pour Commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.