Connect with us

A La Une

Soldats ivoiriens au Mali: Voici cette terrible déclaration des ivoiriens qui énerve Assimi Goïta

Publié

on

Spread the love

Le grincement de dents qui frappe la Côte d’ Ivoire et son voisin du Nord, le Mali du colonel Assimi Goïta continue d’ enflammer la toile politique dans la sous- région Ouest- africaine et ce, une information rendue publique par la chaîne d’ information Afrique- sur7 ce lundi 15 août a fait de terribles révélations.

Détenus au camp militaire de Kati (plus grand camp militaire du Mali situé à une quinzaine de kilomètres de la capitale Malienne) depuis plus d’ un mois, les soldats Ivoiriens ont été finalement jetés en prison pour avoir tenté de porter atteinte à l’ intégrité du territoire national. Cette décision prise par le président de la transition Malienne Assimi Goïta a empêché plusieurs Ivoiriens d’ observer le silence de façon perpétuelle. À l’ instar de ces internautes et acteurs politiques, le député- maire de la commune de Tiassalé, Assalé Tiémoko, par ailleurs journaliste Ivoirien est sorti de sa réserve et a nargué des mots contre le régime militaire de Bamako. Assalé Tiémoko a estimé que le colonel Assimi est entrain de passer à côté de la mission qu’ il s’ est assigné.

Publicité

Le confrère Ivoirien a fait savoir que les militaires au pouvoir à Bamako sont animés d’ une volonté de diviser les peuples de la sous- région Ouest- africaine pour mieux gouverner.  » Ils sont convaincus que cette décision va tellement occuper le débat entre Maliens et entre Maliens et Ivoiriens, que les attaques généralisées des djihadistes dans le pays seront oubliées. Ce qu’ ils recherchent en ce moment et par dessus tout, c’ est une crise qui mette nos deux pays au bord de la guerre afin de pouvoir s’ en servir pour justifier leur maintien à la tête du Mali en excluant, comme en Russie, tout débat à l’ interne. Et voilà comment les populistes ruinent la fraternité entre les peuples pour leur propre gloire » , a dévoilé Assalé Tiémoko.

Publicité