Connect with us

Politique

Assises des Cadres du Lôh-Djiboua : Une vision de rassemblement au-delà des considérations idéologique 

Publié

on

Spread the love

Pendant que la direction de l’Organisation pour le Developpement, l’Amitié et la Paix en Côte d’Ivoire ( ODAP-CI en sigle ) est engagée dans les démarches pour les préparatifs de la 5ème Edition des Assises des Cadres du Lôh-Djiboua, cérémonie qui aura lieu au complexe hôtelier Boya de Divo, le 10 Décembre 2022, sur le Thème :

Cadres, mutualité et Développement du Lôh-Djiboua  », nous partageons en substance quelques réflexions sur des objectifs de cette grande rencontre régionale.

Publicité

D’emblée, faut-il faire ce rappel : Sans toutefois banaliser le respect de l’Autochtonie, la région du Lôh-Djiboua est foncièrement cosmopolite .

L’histoire de son peuplement depuis l’époque précoloniale à nos jours rime avec des brassages socioculturels entre plusieurs peuples et autres groupes ethniques. Une réalité dont les conséquences sociales traduisent la nécessité vitale pour aucun groupe ethnique de prétendre vivre en autarcie.

Par illustration, les villages des départements de Lakota et de Divo font partie des localités du sud-ouest ivoirien ayant réservé une grande hospitalité aux milliers d’allogènes baoulé, malinké, burkinabè,……et même à une multitude d’allochtones. Il s’entend que les Assises des Cadres du Lôh-Djiboua ne concernent pas exclusivement les Dida et les Godié. 

Publicité

Le Président Paul-Arnaud Bertin Zehouri, Flambeau du Lôh-Djiboua, se veut précis en ces termes :  <<À ces Assises, Nous serons honorés de compter aussi parmi nous les personnes qui ont des intérêts matériels, culturels, humains et économiques dans notre région.

Il s’agit d’une rencontre de fraternité au-delà de la religion, de l’appartenance politique, de l’ethnie et de la classe socioéconomique.

L’organisation annuelle des Assises des cadres du Lôh-Djiboua est une expression des motivations réelles qui ont guidé la création de l’ODAP-CI .

Publicité

Nous devons traduire en actes concrets les valeurs de solidarité, de paix, de travail, de tolérance et de développement participatif pour notre Bien commun.. Car notre région est un bouillon de Forces vices et d’Élites dans plusieurs secteurs d’activités, capables d’agir soudés dans le sens de l’amélioration des conditions de vie des populations >> .

Eka Djama

Publicité
Continuer La Lecture
Publicité
Cliquez Pour Commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *