Connect with us

A La Une

Mercato politique/Côte-d’Ivoire: Kalou Bonaventure dépose ses valises au RHDP – Les dessous d’un revirement préparé de longue date

Publié

on

Spread the love

La nouvelle circulait depuis un temps et elle est officielle depuis ce 17 novembre 2022. L’ancien international de football Kalou Bonaventure, élu maire indépendant de Vavoua en 2018, est désormais militant du Rhdp. Il a fait cette annonce au Qg du président Ouattara sis à Cocody Vallon en présence du secrétaire exécutif Cissé Bacongo.

Bonaventure Kalou, mordu par la chose politique en 2018 en se présentant à une élection pour la première fois, a déclaré avoir été séduit par la politique de développement d’Alassane Ouattara et ses actions en faveur de la cohésion et de la réconciliation.

Publicité

Cette arrivée au Rhdp de L’ancien sociétaire du Paris Saint Germain est la résultante d’une cour assidue à son endroit depuis son arrivée dans l’arène. Très souvent affiché aux côtés des cadres du Rhdp, Adama Bictogo notamment, l’adhésion au Rhdp de Kalou n’est vraiment pas une surprise.

La cerise sur le gâteau aura été son audience avec le chef de l’Etat Alassane Ouattara lequel avait fait un geste en faveur de la commune de Vavoua. La capitale du Vafou, une ville sinistrée par la guerre a ainsi bénéficié de quelques investissements dont se réjouit d’ailleurs Bona comme l’appellent ses intimes.

Les deux hommes avaient même échangé quelques plaisanteries sur le coup fourré de Koné Zakaria, l’ancien régent de Vavoua du temps de la rébellion qui a manœuvré pour lui ravir sa victoire électorale en 2018. Tout cela est maintenant derrière.

On notera également la partition jouée par les ministres Epiphane Zoro et Touré Mamadou, les frères du Haut Sassandra dans l’adhésion de Kalou au Rhdp. Une victoire personnelle pour eux sur les autres concurrents Pdci et Ppa-Ci qui cherchaient également à recruter l’ancien buteur des Éléphants de Côte d’Ivoire.

Publicité

Le nouveau venu au Rhdp au-delà de vouloir se maintenir maire par ce moyen de la cooptation politique, fait savoir qu’il adhère pour accompagner le président Ouattara dans son œuvre de transformation positive de la Côte d’Ivoire.

Reste à savoir si la base électorale marquera également son adhésion ou sanctionnera le maire pour trahison. Les prochaines municipales de 2023, comme tournant décisif, devraient trancher.

Pour le moment, c’est un Kalou fier de son choix du moment qui déclare :

« Ce jeudi 17 novembre 2022, je prends la décision de rejoindre le Président Alassane OUATTARA et de l’accompagner dans son action de développement en marquant mon adhésion au Rassemblement des Houphouetistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP), son parti.

Publicité

Depuis son accession à la magistrature suprême, Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, Président de la République de Côte d’Ivoire et son Gouvernement RHDP ne ménagent aucun effort pour la transformation positive de notre pays à tous les niveaux ».

Kalou met dans la balance qui motive sa décision ces promesses à lui, faites par le président Ouattara :

Le projet de construction d’un Lycée Municipal à Vavoua ;

Publicité

Le projet de bitumage de l’axe Zuénoula-Béziaka-Vavoua en cours d’exécution ;

L’octroi de 6 kilomètres de bitume à la ville de Vavoua ;

Le projet de reprofilage des voies de l’ensemble du département.

Publicité

Qui dit mieux ? Pourrait-on s’interroger. Une chose est sûre, à l’approche de 2023, les adversaires de Kalou affichent leurs ambitions et font feu de tout bois l’accusant de n’avoir rien fait d’extraordinaire pour la commune toujours aussi insalubre que du temps de la rébellion.

Pour Kalou, le coup de ce jeudi est une façon de se mettre sous le solide parapluie du parti au pouvoir. Un bouclier protecteur pour lui permettre de faire la différence et se maintenir.

Publicité