Connect with us

A La Une

Burkina : A Ouagadougou, le capitaine Traoré annonce un « cadre de concertation pour la refondation de la Nation »

Publié

on

Le Président de la Transition a promis de lutter contre la corruption.

A l’occasion du nouvel an, le capitaine Ibrahim Traoré a annoncé, samedi, la tenue d’un « cadre de concertation » pour définir les modalités d’une gouvernance vertueuse.

Publicité

« Il y aura un cadre de concertation que le Premier Ministre [Me Apollinaire Kyelem de Tambèla] va bientôt lancer, pour la refondation de la Nation. Il faut réformer totalement notre système de gouvernance », a affirmé le chef de l’Etat.

Ibrahim Traoré a dit être engagé dans un « processus intense contre la corruption et de biens mal acquis ». C’est pourquoi il a donné « carte blanche » à la justice et aux contrôleurs pour mener la lutte contre la corruption, parce que « la gouvernance a longtemps piétiné » au Burkina.

Il s’est réjoui de voir que cela peut se sentir déjà sur le terrain. « Je les encourage à continuer le travail et à pouvoir nous aider à changer notre système de gouvernance », a insisté le président Traoré.

Publicité

Depuis avril 2022, les autorités militaires ont instruit les audits de vingt-trois institutions dont la Présidence du Faso, le parlement, l’armée etc. Ceux de la présidence et de l’Assemblée nationale ont pris fin et les rapports transmis aux autorités.

Publicité
Continuer La Lecture
Publicité
Cliquez Pour Commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *