Connect with us

Société

Cameroun : Une rumeur a annonce la mort d’au moins 20 personnes ayant participé à un mariage, une intoxication alimentaire mis en cause

Publié

on

Spread the love

Ces personnes, du fait de leur statut d’invités VIP, ont consommé un repas différent de celui réservé aux autres. S’agit-il d’un empoisonnement collectif ou d’une intoxication alimentaire ?

Le drame s’est produit après la célébration d’un mariage, dans l’arrondissement de Nkolmetet département du Nyong-et-So’o, région du Centre.

Publicité

Pour l’heure, plusieurs questions sont sans réponse.

L’opinion s’interroge sur les circonstances qui ont conduit à la mort de ces personnes 24 heures après un mariage célébré le weekend du 13 au 14 août dernier.

Selon le sous-préfet de Nkolmetet, citant l’hôte du jour, c’est la consommation d’un breuvage fabriqué localement par le marié à base de basilic, d’eau, sucre, citron et alcool et conservé depuis mai 2022 qui est à l’origine du drame.

Publicité

« Ce breuvage, aurait été consommé en excès par ces invités VIP assis sur le même carré que les mariés », a indiqué le sous-préfet. Une rumeur persistante a annoncé la mort d’au moins 20 personnes ayant participé à ce mariage.

Elle a rapidement été démentie.

Selon les autorités, après ce mariage, l’on a enregistré 7 cas d’intoxication alimentaire ayant entraîné la mort de 2 des invités. Les corps des personnes décédées se trouvent à l’hôpital de district de Mbalmayo a-t-on appris. Parmi les personnes intoxiquées, 4 sont en soins dont 2 à l’Epc de Metet et 2 autres à la garnison Militaire de Yaoundé.
Toujours selon nos informations, 1 personne suit les soins à domicile. Les personnes en soins sont signalées hors de danger.

Publicité

Les enquêtes policières se poursuivent et les autorités ont demandé aux médias de ne pas diaboliser la ville de Mbalmayo.

« Mbalmayo n’est pas une ville d’empoisonneurs », a réagi le sous-préfet.

Les forces de l’ordre ont retiré du marché, le breuvage fabriqué par le marié, au cœur de la polémique et souvent vendu aux habitants de la localité.

Publicité

Continuer La Lecture
Publicité
Cliquez Pour Commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.