Connect with us

Société

Côte d’Ivoire : A Oumé, les jeunes barricadent les voies pour protester contre le manque d’emploie dans les sociétés d’exploitations minières

Publié

on

Spread the love

Le changement d’humeur a attiré l’attention des responsables des sociétés minières de Hiré et d’Agbahou. Le jeudi 4 août 2022, 100 jeunes d’Oumé ont manifesté dans la ville pour exprimer leur mécontentement.

Les jeunes hommes affirment avoir été laissés pour compte lors de l’embauche de travailleurs dans les entreprises minières locales à Hiré, en particulier les mines de Bonikro et d’Agbaou. Ces jeunes se sont regroupés au sein d’un mouvement «la voix des jeunes d’Oumé», espérant mener à bien cette opération spectaculaire pour attirer l’attention des décideurs de ces sociétés minières.

Publicité

Leur porte-parole de la jeunesse, Moussa Traoré, a expliqué hier le motif de la manifestation. « Nous assistons au rejet des candidatures des jeunes d’Oumé pour les postes d’embauche alors que Oumé est aussi impacté par les travaux de la mine », se défend-il.

Comme évoqué précédemment, dans le quartier Kouamé N’Guessan à Oumé, les jeunes ont bloqué les couloirs des bus de transport vers les sociétés minières exploitées par le secteur et se sont arrêtés dans un hôtel à l’entrée de la ville, empêchant le rassemblement des personnes.

Moussa Traoré a également déclaré que le changement de mentalité faisait suite au recrutement en cours de nouveau personnel à Bonikro et que les manifestations visaient à attirer l’attention des responsables. Si les responsables des différentes sociétés minières ont été réticents à commenter, ils ont tout de même exprimé une volonté de discuter.

Publicité

Continuer La Lecture
Publicité
Cliquez Pour Commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.