Connect with us

Société

Côte d’Ivoire : Interpellés alors qu’ils manifestaient pour cause de 4 mois sans salaire, les agents grévistes de la poste mis en liberté

Publié

on

Spread the love

Les activités de la postale de Côte d’Ivoire connaissent actuellement des difficultés. Ces difficultés ont eu un impact négatif sur les postiers qui réclament des manifestations sur le plateau.

Alors hier, jeudi 4 août 2022, les relations entre les postiers en grève et les forces de l’ordre de la commune commerciale étaient très tendues. Pour cause, ces centaines de postiers réclament au moins trois mois de salaires impayés. Une quarantaine de grévistes ont été arrêtés par la police lors du mouvement de contestation dans le plateau.

Publicité

Ils ont ensuite été déféré devant un juge du Plateau le vendredi 5 août 2022, après avoir été détenu pendant la nuit. Après avoir comparu devant le tribunal de première instance au Plateau aujourd’hui, les 42 grévistes arrêtés ont été libérés. Le mouvement de grève des postiers survient alors que le gouvernement ivoirien enquête sur leur situation, Amadou Coulibaly, ministre des Communications et de l’Economie numérique, a admis hier dans les locaux de l’Autorité des télécommunications (Artci) que le secteur postal connaît actuellement des difficultés.

Néanmoins, il a noté que quatre actions prioritaires ont été envisagées pour redorer l’image de la Poste de Côte d’Ivoire. Ces actions prioritaires portent sur les plans nationaux d’expansion sociale des technologies numériques, le développement des infrastructures numériques, la protection des espaces numériques et la restructuration de la gouvernance du secteur.

Publicité
Continuer La Lecture
Publicité
Cliquez Pour Commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.