Connect with us

Société

Côte d’Ivoire : La sécurité de Laurent Gbagbo enfin verrouillé, son aide de camp rejoint son dispositif de sécurité après plusieurs mois d’attente

Publié

on

Spread the love

Ceux qui ont vu ou revu le président Laurent Gbagbo lors de ses déplacements ces dernières semaines ont dû faire d’agréables observations. C’est ces jours-ci que la garde rapprochée de l’ancien dirigeant ivoirien s’est renforcée, avec l’arrivée (enfin) de son aide camp, un officier supérieur des Forces armées ivoiriennes. Depuis le retour du président Laurent Gbagbo en Côte d’Ivoire, c’est autour de lui que s’est construit le chaînon manquant du système sécuritaire.

L’ancien Président de la République, en vertu de la loi n° 2005-201 du 16 juin 2005 portant statut des anciens chefs d’État, à un service de sécurité comprenant dix sous officiers, sous les ordres d’un officier supérieur des Forces armées ou de la Gendarmerie nationale

Publicité

De nombreux autres avantages, notamment des rentes viagères, sont associés à ce statut d’ancien dirigeant. Rappelons que, sous l’impulsion du président Laurent Gbagbo, cette loi a été votée pour assurer la retraite de l’ancien président de la République. Mais ironie du sort, Laurent Gbagbo attend toujours les bénéfices de son statut d’ancien dirigeant depuis la crise post-électorale de 2010-2011.

Publicité
Continuer La Lecture
Publicité
Cliquez Pour Commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.