Connect with us

A La Une

Côte d’Ivoire : UNICO s’engage dans la lutte contre la stigmatisation et la discrimination par la formation de ses membres 

Publié

on

Dans le cadre du renforcement des capacités des populations marginalisées, l’ UNICO (Union contre la co-infection VIH/TB/Hépatite) tient du 16 au 17 janvier 2023 à Abidjan un atelier de formation de ses membres sur la lutte contre la stigmatisation et la discrimination. Cet atelier intervient, faut-il le rappeler, dans la droite ligne du projet FENA (Femmes en avant !) de CARE.

Il est revenu à Vako Nicolas, président du conseil d’administration du réseau UNICO, d’adresser les mots de bienvenue aux participants. Il n’a pas manqué de souligner que cette session est la seconde de plusieurs autres dans le cadre du financement reçu par l’Union contre la co-infection VIH/TB/Hépatite pour la mise en oeuvre du projet FENA de CARE et Affaires Mondiales Canada.

Publicité

Bogui Serge, consultant junior et formateur sur la stigmatisation et la discrimination et N’guessan Priscilla d’Espace Confiance ont instruit les participants sur plusieurs modules. Il s’agit de « nommer les problèmes », « plus de compréhension, moins de peur », « faire face à la stigmatisation et lutter pour nos droits », « idée pour la planification d’actions contre la stigmatisation », « faire face à la stigmatisation et à la discrimination » et « élaboration de plan d’action ».

Soulignons que les participants sont issus des organisations membres du réseau UNICO qui sont bénéficiaires sur le projet FENA. Ce sont au total 12 participants qui ont pris part à la session de formation. Ils appartiennent à Parole autour de la santé ; SOS EJA ; Ruban Bleu ; Regard de compassion ; Anonyme et Ombre et lumière.

L’objectif de cet atelier est de renforcer les capacités des participants en matière de lutte contre la stigmatisation et la discrimination.

Publicité

Il vise aussi à reconnaitre la stigmatisation et la discrimination ; à partager les expériences en tant que victimes ou témoins de la stigmatisation ; à permettre aux participants d’avoir une compréhension précise de la stigmatisation et de la discrimination ; déterminer les formes, les causes et les effets de la stigmatisation ; à renforcer les connaissances des participants sur leur droit et l’affirmation de soi et à identifier des actions concrètes pour lutter contre la stigmatisation et la discrimination.

Par ailleurs, la Côte d’Ivoire a adhéré en 2020 au Partenariat mondial pour l’action visant à éliminer toutes les formes de stigmatisation et de discrimination liées au VIH, lancé en décembre 2018 par ONUSIDA, PNUD, ONU Femmes et GNP+ (Réseau mondial des personnes vivant avec le VIH).

Le Plan stratégique national 2021-2025 de lutte contre le VIH, le sida et les infections sexuellement transmissibles (PSN 2021-2025) a d’ailleurs dédié un axe important à la promotion d’un environnement favorable à la riposte au VIH et au sida.

Publicité

Il a pour ambition « la réduction de la stigmatisation et de la discrimination et le respect des droits humains renforcent l’ensemble des interventions de prévention et de prise en charge du VIH/sida ».

Publicité