Connect with us

Politique

Coup d’état au Burkina : Ce qu’il faut savoir sur le capitaine Ibrahim Traoré, son parcours militaire

Publié

on

Spread the love

Le nouvel homme fort du Burkina Faso est un officier de 34 ans, l’homme apparu à la télévision vendredi soir est né en 1988 dans la région du Mouhou plus précisément à Bondokuy.

C’est à Bobo-dioulasso que le capitaine obtient son Bac en 2007. Son Baccalauréat en poche, il quitte la deuxième ville du Burkina pour atterrir à Ouagadougou, la capitale. Il s’inscrit rapidement à l’université où il décroche en 2009 une licence en géologie fondamentale et appliquée en temps que major de sa promotion.

Publicité

Ce diplôme obtenu avec prio, il entre à l’académie militaire Georges Namoana à Pô après un test admissibilité passé avec succès. L’académie forme les officiers d’élites du régiment de la garde présidentielle.

Poursuivant son chemin, le capitaine Ibrahim Traoré sort de l’académie avec le grade de sous officier, il est ensuite envoyé au camp militaire de Kaya en tant qu’artilleur. En 2014, il promu au grade de lieutenant.

Formé pour être un soldat d’élite, il prend part à de nombreuses opérations spéciales dans la lutte anti terrorisme des régions Est et Nord du pays.

Publicité

C’est avec ses promotionnaires qu’il manœuvre pour réserver Roch Kaboré et installer le lieutenant colonel Paul Damiba au pouvoir de Ouagadougou. Deux mois plus tard, il devient capitaine et chef du régiment d’artillerie de Kaya.

Ce vendredi 30 septembre, c’est avec ses hommes qu’il descend de Kaya, boucle tous les points stratégiques de Ouagadougou et se porte à la tête du MPSR en remplacement du lieutenant colonel Paul Henri Damiba accusé de trahison.

Lors de sa prise de parole à la télévision, le capitaine Ibrahim Traoré a indiqué qu’il faisait de la lutte anti-terroristes une priorité.

Publicité

Continuer La Lecture
Publicité
Cliquez Pour Commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *