Connect with us

Politique

Dialogue politique en Côte d’Ivoire : Boga Sako donne sa position

Spread the love

Dans un communiqué, la FIDHOP de Boga Sako Gervais a salué l’ouverture du Dialogue politique.

Publié

on

Spread the love

Dr Sako Gervais Boga , accompagné de deux collaborateurs, le Vice-président Saturnin GAUDET et le Conseiller juridique du Président Me Hervé Gouamene , a relevé ce qui suit :

1- La FIDHOP a trouvé le Discours d’ouverture et d’orientation du Premier Ministre ambitieux et très prometteur.
Puisqu’il a dit que le Président de la République et le Gouvernement sont heureux de renouer le dialogue avec les partis d’opposition et la société civile,
En vue de trouver ensemble des solutions aux problèmes majeurs qui les divisent et qui impactent négativement la vie sociopolitique et notre Nation.

Publicité

La FIDHOP a noté un signe de transparence : la latitude qui est laissée aux différents participants,
Les politiques comme les acteurs de la société civile, de proposer eux-mêmes les thèmes à débattre, qui devront constituer l’ossature des termes de référence à adopter lors de la prochaine séance publique du mardi 21 Décembre.

2- La FIDHOP a observé que toutes les parties, aussi bien le pouvoir que les partis d’opposition et la société civile, sont dans de bonnes dispositions en participant à ce Dialogue politique. La FIDHOP espère donc que la bonne foi et l’intérêt supérieur de la Nation prévaudront jusqu’aux conclusions !

3- Enfin, le Président de la FIDHOP réitère ses sincères remerciements au Chef du Gouvernement pour l’avoir associé à ces rencontres historiques et déterminantes pour l’avenir de la Côte d’Ivoire.
Toutefois, il ne peut s’empêcher de faire remarquer, avec un brin de regret, que certains partis et mouvements politiques, ainsi que des organisations de la société civile, tous aussi actifs, mériteraient également de participer au Dialogue politique. Hélas !

Publicité

Continuer La Lecture
Publicité
Cliquez Pour Commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.