Connect with us

A La Une

Drame à Abobo: Une fille de ménage battue à mort par sa patronne, les raisons

Publié

on

Spread the love

Une servante est décédée après avoir été battue par son employeuse aidée de ses enfants. Le drame a eu lieu à Abobo.

Une autre affaire de violence contre des domestiques qui provoque une vague de colère dans la commune d’Abobo. Une dame et ses enfants sont accusés d’avoir tué leur femme de ménage, à Abobo kolatier, non loin de la pharmacie Maténé, a confié un témoin ce mardi. « La pauvre fille a été torturée par cette dame aidée de ses enfants qui l’avait accusée d’avoir dérobé la somme de 66.000 FCFA », a déclaré notre source qui a requis l’anonymat.

Publicité

« Ils étaient au nombre de 5 personnes contre la jeune fille », a-t-elle précisé. Arrivée sur les lieux quelques heures après le drame, la Police a embarqué tous les habitants de la maison. « Nous (les) avons arrêté et envoyés en détention immédiatement après que l’incident a été rapporté à la police », a confié une source policière.

Voisins, connaissances et proches de la famille meurtrière sont sous le choc de cet événement macabre d’une violence extrême qui s’est produit dans leur commune où de nombreuses jeunes filles de familles défavorisées sont employées généralement par des familles plus aisées. Des employées domestiques se retrouvant exposées à toutes, sortes d’abus, y compris sexuels, un sujet tabou. Ce n’est pas la première fois qu’un meurtre sur une servante est déploré dans la capitale abidjanaise. En décembre 2016, un jeune homme de 30 ans, nommé K.KC, accusant la servante Coop coop âgée de 18 ans, d’être possédée par le diable, l’avait poignardé à maintes reprises avant de la décapiter. Les cas de violence faite sur les femmes ne touchent pas uniquement les filles de ménage.

Publicité