Connect with us

A La Une

ENTRETIEN / Christophe Douka invite les cadres du Lôh-Djiboua à être unis pour le développement de leur région

Publié

on

Leader syndical dans la filière café/cacao, l’Ivoirien Christophe Auguste DOUKA, juge consulaire au Tribunal du Commerce d’Abidjan, est l’auteur dun essai  » Theobroma cacao, don de Dieu à la Côte d’Ivoire . Dans cet entretien qu’il a eu l’amabilité de nous accorder, il se prononce sur non seulement les rapports entre les cadres du Lôh-Djiboua sa région natale, mais aussi sur sa nomination récente au sein de la Confédération Patronale Unique des PME de Côte d’Ivoire.

LeContinentAfricain (LCA): Le PDCI-RDA dont vous êtes une grande figure à Divo a procédé à la nomination de ses Délégués à travers la Côte d’Ivoire. Dans la région du Lôh-Djiboua, votre nom ne figure pas sur la liste des personnes nommées . Vos impressions.

Publicité

Christophe Auguste DOUKA (C. A. D.) : il ne m’appartient pas de m’ériger en donneur de leçons au Président HENRI KONAN BEDIE. Libre à lui de choisir les hommes et les femmes qu’il trouve indispensables pour continuer l’œuvre gigantesque du PERE FONDATEUR DU PDCI-RDA, SEM FELIX HOUPHOUËT-BOIGNY. Je suis trop petit pour donner des leçons à celui que nous appelons affectueusement « le sphinx de Daoukro »! Certes, nous sommes passés à un autre « logiciel ». Mais nous utilisons toujours le même ordinateur ayant une autre capacité de réaction et de « RAM » ! La RAM (ou mémoire vive) est la mémoire à court terme d’un ordinateur, où sont stockées les données actuellement utilisées par le processeur. Votre ordinateur peut accéder à la mémoire RAM beaucoup plus rapidement qu’aux données stockées sur un disque dur, un disque SSD ou tout autre dispositif de stockage à long terme. C’est pourquoi la capacité de la RAM est essentielle aux performances du système. Comprenne qui pourra !

LCA : Des observateurs vous désignent comme une personne qui n’a pas sa langue dans la poche . Qu’en dîtes-vous ?

C. A. D. : Dans ce Pays, quand on reste dans la vérité, on ne t’aime pas. Notre Pays a trop souffert des « ON DIT QUE », « IL PARAÎT QUE ». Moi, j’ai la crainte de DIEU, c’est tout.

Publicité

LCA : Récemment, un journal web a publié un article qui rapporte des propos durs attribués à Mme Nadine Gneba, député ivoirienne, DRH de la présidence de Côte d’Ivoire. Propos qui font penser qu’elle s’adresse à Mme Patricia Yao, Député-maire de Guitry, DirCab de la première Dame ivoirienne Mme Dominique Ouattara . Sans doute, vous seriez interpellé .

C. A. D. : Je me suis senti interpellé par cette étincelle parce les deux dames qui seraient mises en conflit, partagent mon sang du côté DIDA. L’une de GUITRY, Mme YAO PATRICIA née BONI et l’autre de YOCOBOUE, Mme NADINE GNEBA. Notre région a trop souffert de fausses querelles qui ont retardé le développement ECONOMIQUE, SOCIAL et CULTUREL de notre belle et riche Région du LÔH DJIBOUA. Je suis un sachant et témoin oculaire de ces faits. Je pourrais en faire une Conférence de Presse durant des heures! Mais j’observe sans pour autant laisser « les hyènes et chacals » détruire ma Région du LÔH DJIBOUA. A mes âges, on devient un VEILLEUR DE PAIX pour sa Région, si on a LA CRAINTE DE DIEU !

LCA : Cette situation n’est-elle pas révélatrice de l’état d’esprit des cadres et des leaders politiques de la région du Lôh-Djiboua ?

Publicité

C. A. D. : Il Y A LONGTEMPS QUE MON LOGICIEL a changé s’agissant de ma Région du LÔH DJIBOUA. Il faut aider nos jeunes frères et surtout nos jeunes sœurs à développer notre riche région au lieu de rechercher « LE SEXE DES ANGES » du plus grand dénominateur de la division. J’avance, parce que nous n’avons pas une vie éternelle en ce bas Monde !

LCA : Dans la région du Lôh-Djiboua, un phénomène social porte sur la prolifération d’organisations qui disent œuvrer pour le développement, mais qui sont indirectement des plateformes au service de dirigeants politiques. Qu’en pensez-vous ?

C. A. D. : C’est vous qui me l’apprenez ! Ils ne me gênent pas. Quand on nage dans la vérité les magouilles finissent par remonter à la surface pour se retrouver larguées sur le rivage !

LCA : Nous apprenons votre nomination en tant que Président Délégué Chargé de la COORDINATION DES FILIERES composant LA CONFEDERATION PATRONALE UNIQUE DES PME DE CÔTE D’VOIRE (CPU-PME.CI). De quoi s’agit-il ?

Publicité

C. A. D : Exact. Le Premier Président de la CPU-PME.CI, le Dr DIOMANDE MOUSSA ELIAS FARAKHAN a bien voulu m’accorder ce poste, et je l’en remercie vivement. Il prononcera une Conférence lors de l’AFTER WORK qui se tiendra à AZALAÏ HÔTEL le 18 novembre 2022, de17H30 à 21H30, sur le thème : « COMMENT SOUTENIR LA COMPETITIVITE DES PME, DANS UN CONTEXTE DE CRISE? ». DE LA BOUCHE DU SILURE SORT L’EAU LA PLUS FRAÎCHE ! Venez chercher la vraie information à cet AFTERWORK et vous verrez !

Propos recueillis par Eka Djama

Publicité
Continuer La Lecture
Publicité
Cliquez Pour Commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *