Connect with us

A La Une

Guerre : Affaire « 50 prisonniers militaires Ukrainiens tués », Zelensky promet de les venger, voici ce qu’il compte faire !

Publié

on

Spread the love

Plus de cinq mois après le début de l’offensif russe en Ukraine, le président de la chambre basse du parlement russe, Viatcheslav Volodine a fait savoir ce samedi que la frappe ukrainienne sur le centre de détention des soldats du bataillon d’Azov a été réalisé dans le but d’éviter leur jugement car selon lui, leurs témoignages au auraient traduire en justice les chefs d’Etat des pays membre de l’OTAN

« C’est le président [ukrainien Vladimir] Zelenski et Washington qui se trouvent derrière le tir contre le centre de détention de Ielenovka. Cela a été fait dans le seul but d’empêcher un nouveau procès de Nuremberg, où les prisonniers nazis d’Azov auraient témoigné », a dit M. Volodine sur sa chaîne Telegram

Publicité

Continuer La Lecture
Publicité
Cliquez Pour Commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.