Connect with us

Politique

Guinée : Moussa Dadis Camara fait face à ses démons, les victimes réclament justice

Publié

on

Spread the love

En Guinée, Moussa Dadis Camara doit faire face à la justice internationale dans l’affaire du massacre du 28 septembre 2009. De retour dans pays pour comparaître dans cette affaire vieux de plus 13 ans.

L’Ex chef de la junte Dadis Camara répondra avec dix autres co-accusés à partir du mercredi (28 septembre), de sa responsabilité présumée dans ce massacre du stade de Conakry, selon un de ses avocats.

Publicité

Le capitaine Dadis dit vouloir « laver son honneur » selon un proche.

Entrée timidement à Conakry entouré de ses avocats dans la nuit du 25 septembre, l’ancien chef de la junte loge dans une résidence tenue secrète.

Mais cela n’est pas du goût de tout le monde, la classe politique guinéenne estiment que ce retour a été arrangé avec la junte militaire et que Moussa Dadis Camara aurait obtenu des gages qu’il ne sera pas condamné.

Publicité

En outre plusieurs informations relaye que sa résidence de N’Zérékoré (sud-est) a été mis à sa disposition ce qui confirmerais les soupçons de complicité avec la junte militaire au pouvoir à Conakry.

Pour rappel, le 28 septembre 2009, plusieurs soldats, hommes en tenues et des miliciens avaient réprimé dans le sang un meeting de l’opposition dans le stade de Conakry.

Ce massacre avait susciter l’émoi dans le pays, au moins 156 personnes ont été tuées, des milliers blessées de même que 109 femmes ont été violées, selon le rapport d’une commission d’enquête internationale mandatée par l’ONU.

Publicité

Continuer La Lecture
Publicité
Cliquez Pour Commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *