Connect with us

A La Une

Trafic de cocaïne en Côte d’Ivoire : Coup de filet au port d’Abidjan, Plusieurs gendarmes arrêtés dont le Commandant de la cellule anti-drogue du port d’Abidjan

Publié

on

Spread the love

Plusieurs officiers et gendarmes sont soupçonnés d’avoir participé, à des degrés divers, à la dissimulation puis à la revente d’une partie d’un stock de cocaïne saisi en 2021 et évalué à environ 38 millions d’euros. Explications.

Le commandant de gendarmerie en charge de la cellule anti-drogue du port autonome d’Abidjan a-t-il dissimulé une partie d’une importante saisie de cocaïne réalisée en 2021 par ses services ? C’est en tout cas ce que les enquêteurs ivoiriens, chargés de faire la lumière sur cette affaire, soupçonnent.

Publicité

L’homme a été interpellé fin août et placé en détention provisoire à la Maison d’arrêt d’Abidjan (MACA). Son arrestation a été suivie de celles de plusieurs gendarmes, entendus ce 14 novembre par un juge d’instruction.

La saisie en question remonte à février 2021, plus précisément dans la nuit du 24 au 25. À l’époque, les autorités communiquent abondement sur cette affaire compte tenu de l’ampleur de la quantité de drogue trouvée au domicile d’un suspect : 48 sacs de 22 blocs de cocaïne chacun, soit 1 056 blocs pour une valeur de 25 milliards de F CFA (environ 38 millions d’euros).

« Transformée, la cocaïne peut valoir le triple »

Publicité

Par Jeune Afrique

(…)

La suite sur Jeune-Afrique

CARTEL DE LA DROGUE / COMMENT LE PATRON DE LA BRIGADE ANTI DROGUE DU PORT D’ABIDJAN A ÉTÉ CUEILLI

Publicité

L’on se souvient encore du Fonctionnaire à la Douane, Traoré Vali alias Ali le Douanier arrêté pour trafique de Drogue , le 24 février 2021. Cette opération a permis de saisir au total 1056 blocs de cocaïne, d’un poids d’1 tonne 56 kg et d’une valeur estimée à 25 milliards 560 millions FCFA.

Mais le hic, c’est que des personnes tapies dans l’ombre n’ont pas déchanté. Le deal va se poursuivre et des gradés de notre armée ne se sont pas fait prier pour pérenniser le cartel et en tirer grand profit.

Le patron de cette opération qui est patron de la brigade anti drogue du Port Autonome d’Abidjan, commandant Akponon a été pris, le 31 août 2022.

Publicité

Il livrait une bonne partie de cette saisie à un de « ses bons petits » comme on le dit en argo ivoirien, pour vendre. Et lorsque un de ses derniers à été pris, il n’a pas hésité à le citer.

Des personnalités sont fortement impliquées. Un colonel de la gendarmerie en poste à Bouaké a été cité. Il a été convoqué par le général Alexandre Touré Apalo avant hier. L’enquête est en ce moment au niveau de pôle économique .

Cellule Anti-Drogue du Port d’Abidjan

Publicité

Activée depuis le 01 Aout 2013, la Cellule Anti-Drogue du Port d’Abidjan est placée sous l’autorité du Commandement des Unités Spécialisées. La Section Anti-Drogue (S.A.D) de la Gendarmerie Nationale est chargée de la formation, du déploiement, de l’encadrement et de la collecte des statistiques nationales.

Il assure le volet judicaire en matière d’infractions pénales et de lutte contre le trafic de drogue au niveau de la zone portuaire en renforçant spécifiquement l’action judiciaire du Groupe de Sécurité Portuaire de la capitale économique de la Côte-d’Ivoire.

Enquêtemedia

Publicité