Connect with us

A La Une

Politique/Burkina : Découvrez ce que les autorités  » préparent  » contre Blaise Compaoré

Publié

on

Spread the love

Après l’ ancien président burkinabè Blaise Compaoré ait mis son pieds au Burkina Faso, le Conseil supérieur de la magistrature réclame au président de la transition, le Lieutenant- Colonel Paul- Henri Damiba, de délivrer un  » mandat d’ arrêt contre Blaise Compaoré » , c’ est ce qu’ a rapporté, ce dimanche 10 juillet 2022, la chaîne d’ information panafricaine Afrique sur 7.

En effet, ce dimanche 10 juillet, le Conseil supérieur de la magistrature du Burkina Faso a demandé au Lieutenant- colonel Paul- Henri Sandaogo Damiba, le président de la transition d’ apporter son concours pour l’ exécution du mandat d’ arrêt à l’ encontre de Blaise Compaoré, condamné à perpétuité dans son pays. Une annonce qui intervient après qu’ il ait quitté la Côte d’ Ivoire.

Publicité

L’ annonce du mandat d’ arrêt contre Blaise Compaoré déclaré par le Conseil supérieur de la magistrature a été faite dans une communiqué rendu public le 8 juillet 2022. Selon la même source d’ information, le Conseil de la magistrature fait une pression énorme sur M. Damiba afin de condamner l’ exilé Blaise Compaoré, le principal suspect de l’ assassinat de Thomas Sankara. Dans un long communiqué, les autorités locales ont fait savoir que compte tenu de l’ actualité nationale et des débats liés à l’ arrivée au Burkina Faso, sur initiative du Président de la Transition, de monsieur Blaise COMPAORE, ancien Chef d’ Etat du Burkina Faso, pour des besoins allégués de concertation, le Conseil supérieur de la magistrature, après concertation, a souhaité apporter des précisions à trois niveaux.

Publicité