Connect with us

A La Une

Politique/Côte d’Ivoire : Affaire grâce de Gbagbo, un cadre du PDCI réagit et livre des confidences

Publié

on

Spread the love

Le dynamisme de réconciliation nationale qu’ avait créé la rencontre des trois grands dinosaures s’ est disloqué depuis l’ avènement de la grâce présidentielle accordé à Gbagbo à la veille de la cérémonie du 62e année de fête nationale ivoirienne. Si dans la forme, cette grâce semble avoir de bonnes intentions, dans le fond, elle a subi plusieurs critiques notamment celle de Jean- Yves Esso publié par site  » ivoirsoir ».

Intervenant sur le sujet par le biais d’ une Lettre ouverte publiée par le même site d’ information, Jean- Yves Esso membre du bureau politique du PDCI a exprimé son mécontentement en dénonçant la mauvaise foi et le jeu de manipulation du Président Alassane Ouattara lors de son discours à la Nation à l’ occasion de la Fête Nationale. Et cette colère, il l’ exprime en ces termes:

Publicité

 » Vous avez accordé une grâce présidentielle au président Laurent GBAGBO, ce qui n’ efface en rien sa condamnation et donc le maintient dans une inéligibilité de fait, plutôt que de lui faire bénéficier d’ une amnistie présidentielle qui lui aurait ouvert les portes d’ une éventuelle future candidature à la Magistrature Suprême. Ceci a été fait avec une arrière- pensée malheureuse, celle d’ écarter un adversaire indésirable. Vos cadeaux sont empoisonnés » , a- t- il fait savoir

Publicité
Continuer La Lecture
Publicité
Cliquez Pour Commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.