Connect with us

A La Une

Politique/ Kenya: L’élection présidentielle au cœur du défi de l’électronique

Publié

on

Spread the love

Dans le but d’ apporter fiabilité, crédibilité et rapidité aux scrutins, l’ introduction d’ appareils électroniques dans les élections kenyanes a souvent été une source de controverse et de suspicion, et reste forte avant l’ élection présidentielle du 9 août, selon le site Afrique sur 7, le jeudi 04 août 2022.

Suite aux violences sanglantes post- électorales de 2007- 08, les autorités ont introduit des techniques dans le processus électoral pour tenter de crédibiliser les résultats et limiter les retards dans la déclaration des causes de tension. Il comprend l’ inscription sur les listes électorales, l’ identification des bureaux de vote et la transmission des résultats. L’ inscription des électeurs via des outils biométriques mobiles, qui a fait passer le nombre d’ électeurs inscrits de 14, 3 millions en 2013 à 19, 6 millions en 2017 et 22, 1 millions cette année, est largement considérée comme un grand pas en avant pour la démocratie.

Publicité

Ce registre de données biométriques (empreintes digitales, photos) est utilisé le jour du scrutin pour identifier électroniquement les électeurs dans les bureaux de vote, suivi du processus de vote traditionnel consistant à placer les bulletins de vote dans les urnes. Lorsque les bureaux de vote ferment, la technologie entre à nouveau en jeu. Après le dépouillement manuel des votes, les résultats sont transmis électroniquement au niveau de la circonscription pour être compilés puis au niveau national pour le résultat final.

Publicité