Connect with us

A La Une

Yamoussoukro : Le dompteur des caïmans dévoré par ses propres caïmans, voici ce qui s’est réellement passé

Publié

on

Spread the love

‘’L’on meurt de ce que l’on sait le plus faire’’ ; cet adage populaire béninois a eu raison sur l’Ivoirien Dicko Toké, le célèbre dompteur de Caïmans connu pour sa passion auprès de ces animaux, identité de la ville de Yamoussoukro. L’homme septuagénaire ami des caïmans, a été dévoré par ses sujets sous le regard impuissant des dizaines de touristes présents au lac ce jour-là.

 Cette nouvelle a abattu toute la Côte d’Ivoire. Nous sommes en 2012, un lundi soir, la mauvaise nouvelle a gâté la semaine de milliers d’Ivoiriens, fanatiques du célèbre dompteur de caïmans. ‘’Dicko Toké a été dévoré par sa passion’’, dira-t-on. Vers 17 heures, comme il en a l’habitude depuis trente-six ans, l’homme est allé nourrir les caïmans du lac de Yamoussoukro, haut lieu touristique de la capitale de Côte d’Ivoire ; mais hélas c’est lui-même l’ami de tous les temps, qui servira de dîner aux caïmans. Larmes et cris de détresse, la Côte d’Ivoire a perdu une célébrité connue pour sa passion dans son travail.

Publicité

«Le drame est survenu après qu’un touriste a demandé à M. Dicko de descendre auprès des animaux pour des prises de vue », a relaté le gouverneur de Yamoussoukro où le lac aux caïmans attire de très nombreux visiteurs. Dicko Toké a donc accepté de faire quelques démonstrations devant plusieurs visiteurs Pakistanais venus contempler les merveilles de ce lac. « Le gardien est devenu au fil du temps un véritable dompteur.

Il nourrit et veille avec amour sur ses sauriens comme d’autres s’occuperaient d’animaux familiers. Dicko Toké joue même avec eux, saisissant ces monstres par la queue, leur jetant des poulets à la volée, le tout pour offrir aux touristes les photos les plus spectaculaires », rapporte un quotidien ivoirien.

Publicité
Continuer La Lecture
Publicité
Cliquez Pour Commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.