Connect with us

A La Une

Politique/Côte D’Ivoire: Après la grâce présidentielle accordée à Gbagbo, voici pourquoi le PPA- CI n’a pas réagi

Publié

on

Spread the love

Alors que l’ ancien président Laurent Gbagbo a été gracié par le chef d’ État ivoirien, SEM Alassane Ouattara le 6 août 2022, l’ on apprend de la chaîne d’ information européenne Radio France Internationale (RFI) qu’ aucune réaction n’ a été signalé du côté du parti adverse, le Parti des Peuples Africains- Côte d’ Ivoire (PPA- CI).

Le président ivoirien, SEM Alassane Ouattara à la veille de la 62e années d’ indépendance a pris l’ initiative de signer un décret portant à gracier son prédécesseur et ancien rival Laurent Gbagbo, sous coup de 20 ans de prison ferme pour l’ affaire du casse de la Banque Centrale des États de l’ Afrique de l’ Ouest (BECAO). Mais après cette bonne volonté du chef d’ État ivoirien, il n’ y a eu aucune réponse de la part du camp PPA- CI, le parti de Laurent Gbagbo.

Publicité

Pour le site d’ information européenne RFI, ce silence tire ses explications du fait qu »«ne grâce est différent d’ une amnistie. » «Il s’ agit d’ une grâce et non pas d’ une amnistie comme l’ espéraient les partisans de Laurent Gbagbo. Cela fait une différence sur le plan juridique. L’ amnistie efface la condamnation, ce qui n’ est pas le cas de la grâce», a ainsi précisé la même source d’ information. En outre, il faut également noter qu’ après avoir gracié M. Gbagbo, le président Ouattara s’ est aussi penché sur la libération de deux ex- responsables militaires du régime Gbagbo.

Publicité
Continuer La Lecture
Publicité
Cliquez Pour Commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.