Connect with us

Politique

A peine arrivée au RHDP, Mabri dit niet et contre-attaque, voici la réponse salée de Mabri à la préoccupation Bacongo

Spread the love

Le Secrétaire exécutif du RHDP Cissé Bacongo a prononcé un discours le 19 septembre 2022, dans lequel il appelle à la disparition de l’UDPCI au profit du RHDP. Ce qui semble n’avoir pas été du goût de Mabri Toikeusse.

Publié

on

Spread the love

Le représentant du président Alassane Ouattara à la cérémonie marquant les 20 ans de la mort du Général Robert Gueï, l’ex Ministre Cissé Ibrahima Bacongo a rendu un vibrant hommage à l’illustre disparu. C’était le 19 septembre 2022 à Kabakouma, village natal du Général Robert Gueï.

Selon Bacongo, même le Général Robert Gueï aussi fait disparaître l’UDPCI pour le RHDP
Le Secrétaire exécutif du RHDP, a, de manière formel appelé le président de l’UDPCI et ses militants à rejoindre sans délai le RHDP. « Vous avez décidé de revenir à la maison, au RHDP, je voudrais vous en féliciter. Le président Alassane Ouattara se sent avec vous. Vous devez savoir qu’il est avec vous. Mabri, cher frère, je voulais te demander, pour la grande expérience que tu as, de tout ce que tu as fait déjà, je voudrais te demander ici, que ce soit la cohésion de toutes les militants et de tous les militants du RHDP qui soit ton credo.

Publicité

A LIRE AUSSI : Venance Konan s’en prend encore à Gbagbo après sa sortie sur l’université : « Opah, tu es fatigué, va te reposer »

Le Général Robert Guéï n’aurait même pas eu besoin de créer ou du moins de maintenir encore un parti
Ton credo doit être la cohésion de toutes les militants et de tous les militants du RHDP parce que je suis convaincu d’une chose, presque certitude mathématique, si le général Robert Guéï dont nous célébrons aujourd’hui le 20ème anniversaire de la disparition était là, lui et Alassane Ouattara seraient les deux premiers responsables, je dis bien, les deux premiers responsables du RHDP.

Le Général Robert Guéï n’aurait même pas eu besoin de créer ou du moins de maintenir encore un parti, sachant que son frère Alassane Ouattara, le parti qu’il a créé, qu’il fait vivre, qu’il fait grandir, le parti qui fait en sorte que la Côte d’Ivoire redevienne ce qu’elle n’aurait jamais dû cesser d’être, c’est à dire une terre de paix, un Havre de paix, le général Robert Gueï serait resté avec son frère Alassane Ouattara au RHDP.

A LIRE AUSSI : Guillaume Soro, « Un de mes abonnés m’a interrogé sur la raison de mon silence face aux insultes immondes, J’ai passé l’âge du bavardage inutile »

L’appel à Mabri Toikeusse

Publicité

Je voudrais donc te demander cher frère Mabri de faire en sorte que le RHDP vive et vive dans de bonnes conditions ici, dans ta région » a-t-il déclaré. Cissé Bacongo a insisté sur le fait que même Feu Robert Gueï, fondateur de l’UDPCI aurait proclamé la dissolution de son parti au détriment du RHDP.

La réponse salée de Mabri à la préoccupation Bacongo

Quelques instants après Cissé Bacongo, il est revenu au président de l’UDPCI de délivrer son message à l’assistance. Pour lui, il n’est pas possible de trahir la mémoire du Général Robert Gueï, fondateur de l’UDPCI. « Je voudrais vous dire merci. Merci de rester à mes côtés pour pérenniser la mémoire de Robert Guéï, pour apporter le soutien à sa famille.

Pour faire place aux idéaux qu’il nous a légués » a déclaré le deuxième vice-président du RHDP. En d’autres termes, l’UDPCI est certes membre du RHDP mais l’UDPCI ne disparaît pas.

Publicité