Connect with us

A La Une

Venance Konan s’en prend encore à Gbagbo après sa sortie sur l’université : « Opah, tu es fatigué, va te reposer »

Publié

on

Spread the love

 A LIRE AUSSI : Guillaume Soro, « Un de mes abonnés m’a interrogé sur la raison de mon silence face aux insultes immondes, J’ai passé l’âge du bavardage inutile »

Dans une analyse, Venance Konan est revenu sur la récente sortie de Laurent Gbagbo relativement à la gestion d’Alassane Ouattara. Il a appelé « Opah » à aller se reposer.

L’opposition a parfaitement le droit de s’opposer à tout ce que le gouvernement fait et de lui mener la vie dure. Mais il y a des moments où nos guéguerres politiciennes doivent tenir compte de l’intérêt supérieur de l’État. Lorsque Laurent Gbagbo qui a dirigé ce pays pendant dix ans vient dire que « la prison n’est pas une solution aux problèmes politiques », il fait complètement fausse route. La prison sert à sanctionner les infractions à la loi ou à empêcher la commission d’infractions plus graves.

Comme lui, il tuait ceux qui le gênaient dans sa politique, il a du mal à comprendre que l’on arrête simplement ceux qui attentent à la sécurité de l’État. Et il a du mal à comprendre que ses acolytes militaires qui ont commis des crimes horribles dans ce pays soient en prison.

Publicité

A LIRE AUSSI : Commémoration des 20 ans de la mort de Robert Guéï : Un grave incident lors du discours de Cissé Bacongo, « Donnez-lui du sucre »

Il gagnerait vraiment à se taire parce qu’il commence à être fatigué, pour ne pas dire plus. C’est comme lorsqu’il dit qu’il y a trop d’universités privées dans le pays. « On ne peut avoir une telle prolifération d’universités privées. La qualité suppose une certaine rareté », dit-il.

Je l’aurais suivi s’il avait axé sa critique sur la qualité de l’enseignement dispensé dans ces universités. Mais lui-même dit : « Je vais faire une étude sur la qualité des universités qui pullulent sur Abidjan. » Donc, il critique sans même savoir si ces universités font du bon travail. Fausse route complètement. Tout comme quand il dit que lorsqu’il était aux manettes il a refusé pendant deux ans d’augmenter le prix de l’essence, mais qu’il a fini par le faire au bout de deux ans.

A LIRE AUSSI : Alassane Ouattara octroie le statut d’ancien chef de l’Etat à feu Robert Gueï, ce que dit Mireille Gueï

Donc quoi ? Il vaut mieux se taire, lorsque l’on n’a rien à dire. De même, quand il dit que lorsqu’il travaillait, en tant qu’enseignant, il ne payait pas de loyer, de meubles, de réfrigérateur, parce que l’État prenait tout en charge. Oui, et alors ? Pourquoi n’a-t-il pas fait ça lorsqu’il était aux manettes ? Opah, tu es fatigué. Va te reposer.

Venance Konan

Publicité

Continuer La Lecture
Publicité
Cliquez Pour Commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.