Connect with us

A La Une

Adama Bictogo fait des confidences sur France24: « Je tiens à remercier Laurent Gbagbo pour. . . « 

Spread the love

Élu président de l’ Assemblée Nationale il y’ a 7 jours maintenant, Adam Bictogo a été reçu par france24 pour une interview exclusive.

Publié

on

Spread the love

Il a profité de ce moment pour exprimer sa gratitude envers les acteurs qui ont contribué à son succès notamment Mr Laurent Gbagbo, ancien président de la Côte D’ Ivoire et président du parti PPA- CI.

Adama Bictogo représentait le RHDP, parti politique au pouvoir lors de cette élection et selon lui ce n’ est pas la seule raison pour laquelle il a été élu, car plusieurs conditions favorables ont été mises en relief. Le président de l’ Assemblée Nationale a été élu de façon presque inhabituelle a d’ ailleurs souligné le journaliste de france24 qui faisait l’ interview avec lui.

Publicité

Comme raison Adama Bictogo a déclaré ceci: «  Je voudrais profiter de l’ opportunité que vous m’ offrez pour exprimer ma gratitude et ma reconnaissance au président Alassane Ouattara qui m’ a d’ abord désigné comme candidat au RHDP et qui m’ a donc permis d’ être candidat » Il a ensuite poursuivi pour déclarer qu’ il saluait aussi l’ apport du président Henry Konan Bédié et du président Gbagbo.

« Je voudrais prolonger le président Bédié et le président Gbagbo qui ont été les détonateurs des différents groupes parlementaires PDCI et PPA-CI ». Il a profité pour remercier d’autres présidents. Mais pourquoi un tel soutien de la part de l’opposition. Pour répondre à cela Bictogo a dit que le contexte en avait pour quelque chose dans cette histoire.

« Nous sommes dans un contexte apaisé, nous sortons d’un dialogue politique où les différents partis ont su poser les fondamentaux de la convergence qui doivent nous amener à la paix », a déclaré le président de l’ Assemblée Nationale. Encore une nouvelle fois, le mot  » paix » est évoqué. Il est forcément obligé de constater que la paix est dorénavant au centre de toutes choses en Côte d’Ivoire. La paix est bien au-delà des hostilités passées.

Publicité