Connect with us

Politique

Affaire des 49 soldats ivoiriens : « la République de Côte d’Ivoire s’engage à poursuivre de manière transparente et constructive avec la Mali les échanges et les discussions » (Fidèle Sarassoro)

Publié

on

Spread the love

Le ministère des Affaires Etrangères du Togo, le Pr Robert Dussey a annoncé que le Mali a accepté de libérer trois soldats féminins ivoiriens sur les 49 détenus depuis le 10 juillet 2022. L’annonce a été faite au Togo, le samedi 3 septembre 2022 en présence de son homologue du Mali et de Fidèle Sarassoro, ministre directeur de cabinet du Président ivoirien, Alassane Ouattara.

Celui-ci a insisté sur quelques précisions qui ont abouti à ce résultat tout en expliquant que l’Etat ivoirien déplore des « incompréhensions », alors que le Mali dit avoir fixé de « nouvelles règles » dont n’avait pas connaissance la partie ivoirienne. Déclaration.

La République de Côte d’Ivoire déplore que des manquements et des incompréhensions aient été à l’origine de cet événement fortement regrettable. La République de Côte d’Ivoire, soucieuse de maintenir des relations de bon voisinage avec le Mali, s’engage à respecter les procédures des Nations Unis ainsi que les nouvelles règles et dispositions maliennes édictées, relatives au déploiement des Forces militaires au Mali.

Publicité

Afin d’aplanir les divergences existantes et de contribuer ainsi à la préservation de la paix et de la stabilité dans la sous-région, la République de Côte d’Ivoire s’engage à poursuivre de manière transparente et constructive avec la Mali les échanges et les discussions sur tous les sujets d’intérêt commun.

Le ministre directeur de cabinet du Président, Alassane Ouattara

Fidèle Sarassoro

Publicité
Continuer La Lecture
Publicité
Cliquez Pour Commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.