Connect with us

A La Une

Après l’attentat contre l’avion de Soro Guillaume, un parti politique et un militaire cité

Publié

on

Spread the love

Le 26 juin 2007, Guillaume Soro, alors Premier ministre, se rend à Bouaké. À son atterrissage, l’avion qui le transporte est pris pour cible. Des tirs de kalachnikov et un obus d’un RPG7 déchirent le fuselage de l’avion. Il s’en sort indemne, par miracle. Malheureusement, on déplorera des morts et des blessés à vie. Le 7 juin 2019, un cadre du parti de Soro a fait une déclaration où il cite un parti politique et un militaire comme commanditaires.

Soro Guillaume qui a échappé à la mort ce 29 juin 2007, avait toujours laissé ses proches accuser le pouvoir de Laurent Gbagbo d’avoir attenter à sa vie. Mais beaucoup d’encre a coulé sous les ponts et depuis 2019, une autre lumière vient étayer ces faits d’une rare gravité. Ainsi, on apprend que selon toute vraisemblance, Soro Guillaume savait depuis ce jour que ce n’était pas Laurent Gbagbo qui avait voulu l’assassiner.

Publicité

Selon les dires de El Hadj Traoré, cadre du parti de Guillaume Soro, il faut chercher et trouver les commanditaires de cet attentat dans l’ex-parti d’Alassane Ouattara, le RDR. D’après son témoignage le 7 juin 2019 sur sa Facebook << après la nomination de Guillaume Soro comme Premier Ministre en 2007 certains faucons du RDR, à travers les relais de ce parti en ex zone Cno et au Sud du pays, ont crié à la trahison de ce demier car pour eux, il venait de se faire acheter par Laurent Gbagbo à travers l’accord politique de Ouaga>>

Publicité
Continuer La Lecture
Publicité
Cliquez Pour Commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.