Connect with us

Politique

Burkina Faso : L’Etat-Major Burkinabé reconnaît que l’armée tué accidentellement des civils lors d’une opération anti-terroristes

Publié

on

Spread the love

L’armée burkinabé a admis mercredi dans un communiqué de presse avoir accidentellement tué plusieurs civils lors d’attaques contre des positions de groupes armés dans la région de l’Est.

Lundi 1er août, une campagne contre des groupes terroristes a été menée dans plusieurs localités de la région de l’Est ( Djamanga, Djabiga, Mandéni, Bounou, Obiagou, Pognoa-Sankoado), a informé les militaires dans un communiqué.

Publicité

Selon l’état-major, « lors de ces opérations, il a été possible d’éliminer des dizaines de terroristes, mais malheureusement, ces attaques ont fait des victimes indirectes parmi les civils ».
En effet, l’armée a expliqué que des civils à proximité du point de repère des groupes armés sur l’axe Kompienga-Pognoa ont malheureusement été mortellement touchés par des projectiles.

Le communiqué précis qu’une enquête a été immédiatement ouverte pour identifier les responsables. Le chef d’état-major général des armées a exprimé ses sincères condoléances aux familles et aux proches des victimes. Il a affirmé l’engagement des Forces Armées Nationales à coopérer pleinement avec les autorités et la population pour faire la lumière sur ce malheureux événement.

Publicité
Continuer La Lecture
Publicité
Cliquez Pour Commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.