Connect with us

A La Une

Burkina Faso : Rumeur sur la mort de Blaise Compaoré, Qui en veut à l’ex-président ?

Publié

on

Blaise Compaoré a été déclaré mort dans la nuit de mardi 29 novembre 2022. Jamila Compaoré, fille de l’ancien président de la République du Burkina Faso, a rapidement démenti la nouvelle.

Dans la soirée du mardi 29 novembre 2022, la nouvelle du décès de Blaise Compaoré déferle sur Internet. Peu de temps après la diffusion de la nouvelle, Djamila Compaoré a démenti la nouvelle. « Mon père va bien par la grâce de Dieu et je lui souhaite longue vie et bonne santé », a déclaré la fille de l’ancien dirigeant burkinabé.

Publicité

De plus, dans un communiqué de presse, le Mouvement pour le retour de Blaise Compaoré indique que l’ex-partenaire de Thomas Sankara « se porte bien pendant son séjour au Qatar ». Une rumeur circule sur les réseaux sociaux qui tend à annoncer le décès du président Blaise Compaoré. Cette rumeur est tout simplement fausse. Le président est bel et bien vivant », a déclaré le bureau national du mouvement dans un rapport.

Qui se cache derrière les rumeurs ? En tout cas, le site Mediamass, qui cite un sondage du Celebrity Post, a écrit qu’une « écrasante majorité (81%) des internautes » jugeait vulgaires les rumeurs de la mort de Blaise Compaoré mardi soir. L’ancien président du Burkina Faso a été déclaré mort pour la première fois en août 2022, des tweets indiquaient que le chef de l’État déchu était décédé.

Blaise Compaoré, 71 ans, a dirigé le Burkina Faso pendant 27 ans. Arrivé au pouvoir le 15 octobre 1987 à la suite d’un coup d’État contre le capitaine Thomas Sankara, il est contraint de démissionner le 31 octobre 2014 face à un soulèvement populaire. Le couple Compaoré s’est réfugiés en Côte d’Ivoire (Alassane Ouattara) après leur chute.

Publicité

En 2022, les juges de ce pays l’ont condamné à la réclusion à perpétuité par contumace pour « complot en vue d’assassiner » et « atteinte à la sécurité nationale ».

Publicité
Continuer La Lecture
Publicité
Cliquez Pour Commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *