Connect with us

A La Une

CEDEAO: Les sanctions contre le Mali font perdre plus de 600 milliards de FCFA à Macky Sall

Publié

on

Spread the love

Le 03 juillet la CEDEAO a levé une partie des sanctions imposées au Mali après la prise du pouvoir par les autorités militaires. Ces lourdes sanctions économiques soumises au pays du colonel Assimi Goita ont eu un effet domino sur plusieurs pays partenaires à Bamako surtout sur le Sénégal.

La mauvaise affaire du Sénégal. Les sanctions contre le Mali ont eu des répercussions très importantes sur l’économie. En témoigne le cri d’alarme lancé au cours d’une conférence de presse destinée à attirer l’attention des autorités. 

Publicité

« Si le Sénégal perd le trafic sur le Mali, c’est une perte énorme, avec un chiffre qui tourne autour de 600 milliards de francs Cfa, sans parler des activités liées à cela comme les Entrepôts maliens au Sénégal qui constituent  une source d’emplois pour certains », a redouté Soyibou Guèye, secrétaire général des Groupements économiques du Sénégal (Ges).Mbaye Mbengue, président du collectif des entreprises agrées de transport et de livraison des containers a renchéri : « Le Mali étant le premier  partenaire économique du Sénégal  et cela se chiffre à un minimum de 250 milliards par an. Donc cet enjeu est important. Sur les 20 millions de tonnes qui sont débarquées dans le port de Dakar l’année dernière, les 4 millions de tonnes sont des marchandises destinées au Mali. L’importation du Mali est contrôlée à 70% par le Sénégal.  Nous avons au Sénégal 3 cimenteries qui font globalement 1 million de tonnes de ciment par an en destination du Mali. Nous avons également 1 million 700 mille tonnes de produits pétroliers qui passent ici, Il y a aussi les sociétés de transformation et de produits de beauté qui passent sur le corridor du Mali ». 

Publicité