Connect with us

A La Une

« Commando invisible » à Bouna : Incendie de voiture, un important détachement militaire débarquent dans la ville, leur mission et ce qu’ils comptent la nuit tombée

Spread the love

Dès 20 heures, nous interpellons tout individu suspect et sans activité nocturne

Publié

on

Spread the love

Un nombre important de gendarmes et policiers a débarqué à Bouna, ville située au nord-est de la Côte d’Ivoire afin de faire cesser les actes criminels survenus ces derniers temps apprend-on de Soir Info.

Ces dernières semaines, un phénomène plus ou moins sérieux a surgi à Bouna, capitale de la région du Bounkani, dans le district du Zanzan au nord-est de la Côte d’Ivoire. En effet, des véhicules et plus particulièrement des véhicules de l’État de Côte d’Ivoire sont retrouvés calcinés sans qu’on ne sache qui sont les auteurs de ces destructions de biens.

Publicité

Pour contrer ce « commando invisible » qui sème la terreur dans cette ville et trouble la quiétude des populations, plusieurs gendarmes et policiers ont atterri à Bouna selon le confrère susmentionné plus haut. Ces corps habillés investiront toutes les rues et artères de la ville. « On ne sait jamais, il vaut mieux prendre toutes les dispositions pour éviter une surprise. En tout cas, nous avons pris d’importantes décisions » a confié des sources au confrère Soir Info.

Ces policiers et gendarmes entreprendront des patrouilles dans la ville une fois la nuit tombée. En effet, dès 20 heures, ces corps habillés feront des patrouilles motorisées et pédestres. « Dès 20 heures, nous interpellons tout individu suspect et sans activité nocturne » précise une source. Il faudrait donc avoir une bonne raison de circuler à partir de 20 heures dans la ville de Bouna de peur de se faire prendre. La présence des policiers et gendarmes semblent plaire aux populations qui adressent leurs remerciements aux forces de l’ordre et de sécurité.

« Il aurait fallu le faire dès le troisième jour. Nous demandons qu’il maintienne ces hommes ici pour toujours car nous sommes presque dans une zone où les terroristes peuvent surgir à tout moment » a confié un résident de Bouna à notre confrère. Pour l’heure, aucun incident majeur n’est à signaler depuis la présence de ces forces de défense et de sécurité.

Publicité
Continuer La Lecture
Publicité
Cliquez Pour Commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.