Connect with us

Société

Côte d’Ivoire: Les démolitions de maisons passées de deux à une quarantaine en 2021

Publié

on

Spread the love

Le ministre de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme, Bruno Nabagné Koné, annonce des innovations dans le secteur de l’Immobilier en Côte d’Ivoire. Une brigade de construction est prévue dans plusieurs villes du pays.

Après la sensibilisation, place à la répression. Les démolitions des maisons ne respectant pas les règles de construction, sont passées de deux en 2020 à une quarantaine en 2021 en Côte d’Ivoire, a annoncé le gouvernement.

Publicité

C’était lors de l’ouverture de la 8ème édition du Salon de l’architecture et du bâtiment (ARCHIBAT), mercredi 08 décembre 2021 au Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire.

Bruno Koné a prévenu qu’une loi existe en ce sens pour toute construction en milieu urbain. Au-delà d’une construction en R+2, il faut recourir à un ingénieur conseil ou un bureau d’étude, a-t-il fait savoir, rappelant que les contrôles de terrain sont passés de 2000 en moyenne par an à 8000 en 2021 et s’étendent désormais à l’ensemble du territoire ivoirien.

Il a rappelé qu’une nouvelle loi a été prise, la loi portant code de la construction et de l’habitat, pour repréciser le cadre dans lequel les constructions doivent se réaliser en Côte d’Ivoire. Cette loi précise les responsabilités des acteurs qui interviennent, notamment le maître d’ouvrage, les contrôleurs, etc.

Publicité

Des sanctions en cas de défaillance et préciser également le rôle que doit jouer l’Etat de Côte d’Ivoire, a-t-il affirmé devant le Conseil national de l’Ordre des architectes (CNOA).

Le ministre ivoirien chargé de l’urbanisation a annoncé que la sensibilisation sera accentuée sur l’ensemble du territoire et les contrôles renforcés avec l’installation d’une brigade de construction dans plusieurs villes de l’intérieur du pays.

Selon Bruno Koné, sur 24 effondrements enregistrés les cinq dernières années, neuf ont été enregistrés en 2020 et deux en mars 2021.

Publicité

« De 2013 à 2019, nous étions à une moyenne de 5500 ACD signés par ans en 2020, nous en avons signé plus de 17000. C’est un résultat qui est concret et visible », a déclaré le ministre Bruno Koné.

C’est pourquoi, le Ministre de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme a encouragé les industriels à développer aux côtés des maîtres d’ouvrage et maîtres d’œuvre, des solutions innovantes qui participent à améliorer le cadre bâti et notre espace de vie et permettre aux ivoiriens de réaliser leur rêve d’accéder à un logement décent et de vivre dans un habitat agréable et durable.

Publicité
Continuer La Lecture
Publicité
Cliquez Pour Commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.