Connect with us

Politique

Côte d’Ivoire/Plainte de Michel Gbagbo contre Soro : Alfred Guéméné relève ‘’la complicité passive de Gbagbo’’

Publié

on

Spread the love

Dans un entretien qu’il nous accordait ce 10 Décembre sur l’éventualité d’une alliance électoraliste entre son parti et le mouvement Générations et Peuples Solidaires (GPS) de Guillaume Soro, Alfred Guéméné, vice-président du FPI en charge des relations avec les partis politiques, a formellement mis en cause l’ex chef d’état, Laurent Gbagbo, dont la gestion de la plainte déposée par son fils à Paris, pourrait favoriser un tel schéma.

Plutôt proche du Parti des Peuples Africains-Côte d’Ivoire (PPA-CI) par la dynamique d’un rapprochement autour du PDCI-RDA, des nuages ont assombri ces dernières semaines les relations entre pro-Soro et pro-Gbagbo après la réactivation par Michel Gbagbo de sa plainte contre l’ancien premier ministre. Pour Alfred Guéméné, cette ‘’action judiciaire intentée par Michel Gbagbo’’, est exécutée ‘’avec la complicité passive de son père, Laurent Gbagbo’’.

Publicité

Cette option, visiblement ne semble pas déranger ce cadre de la direction du FPI, cependant avance-t-il avec prudence, ‘’Il appartient dès lors à la direction de prendre les contacts nécessaires en vue de l’exercice de ce mandat. Pour dire que ce que nous disons relève purement et simplement de la conjecture, le président du parti étant le seul compétent pour rendre publique le choix du FPI’’.

Raoul Mobio

Publicité