Connect with us

Politique

Côte d’Ivoire : Pourquoi un chef de village demande pardon au ministre Amedé Kouakou, le chef présente ses excuses

Publié

on

Le ministre Amédé Kouakou, déclaré candidat RHDP dans la région du Lôh-Djiboua a dû mal à se faire accepter par les chefs traditionnels de plusieurs villages. Zirimba Begnana patriarche d’une grande famille et chef de village s’est rendu au domicile du ministre afin de lui présenter ses excuses pour ses propos.

En effet, le chef ZIRIMBA Lucien, très revolté lors de la désignation du ministre de l’Equipement et de l’Entretien Routier, Amédé Koffi Kouakou comme candidat du RHDP à Divo, le patriarche a eu des propos très durs.

Publicité

Allez dire à Amédé Kouakou de « rentrer chez lui » pour être candidat. Des paroles jugées inacceptable par le ministre.

Le chef ZIRIMBA Luien dit avoir été trompé par un adversaire ce pourquoi il a pu tenir ces propos. Par le même occasion, le patriarche a promis soutenir sa candidature au prochaine élection municipale et régionale.

« Je suis en face de vous les larmes aux yeux. Nous sommes dans une région où on permet à tout le monde de faire tout ce qu’il veut. Or la région est comme une forêt dans laquelle existe une plantation créée par quelqu’un. On ne peut pas se lever un matin et pénétrer dans la plantation, puis faire tout comme si la plantation n’a pas de propriétaire », a-t-il indiqué.

Publicité

Toujours selon le patriarche : « La région du Lôh-Djiboua est la propriété de tous ceux qui en sont originaires et non de quelqu’un d’autre. Seuls les originaires de la région ont le droit de se présenter à l’élection de président du Conseil régional et non le contraire. Je voudrais saluer tous ceux qui habitent cette région. La région du Lôh-Djiboua est la chambre des Dida. Et aucun étranger n’a le droit d’entrer dans la chambre et de s’en rendre maître.»

Soulignons que fin décembre, une délégation de 204 chefs traditionnels de région du Loh-Djiboua ont présentés leurs excuses pour propos similaires.

Publicité
Continuer La Lecture
Publicité
Cliquez Pour Commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *