Connect with us

Société

Côte d’Ivoire : Un étudiant de l’Université de Bouaké à été tué par des bandits ce matin, les cours sont suspendus jusqu’à nouvel ordre

Spread the love

Le mercredi 3 août 2022, Fofana Marcelin Koyaka est décédé après avoir été agressé par des bandits alors qu’il était étudiant à l’Université Alassane Ouattara de Bouaké, Faculté des sciences économiques et du développement.

Publié

on

Spread the love

Le 3 août 2022, l’étudiant Fofana Marcelin Koyaka de l’Université Alassane Ouattara de Bouaké est décédé après avoir été agressé par des bandits dans le quartier Belleville II Mohamed V. L’université est en deuil. Koyaka était étudiant à la faculté d’économie et de développement.

Un étudiant a reçu une balle dans la hanche.
Du 31 juillet au 1er août 2022, lecontinentafricain apprend que Fofana Marcelin Koyaka a été attaqué à la main par une armée. Alors qu’il était étudiant, nos sources ont indiqué que Koyaka travaillait également dans le business des motos-taxis pendant son temps libre. Tout allait bien pour Koyaka jusqu’à ce soir-là, où il eut un malheureux incident.

Publicité

Une bande de bandits lui a tiré dessus avec des balles réelles au niveau de la taille avant de partir sur sa moto. Laissé seul dans son état misérable, il a ensuite été conduit au CHU de Bouaké.

Torino Taki est le président de la plateforme des étudiants de Université Alassane Ouattara. Il a déclaré au public que Fofana Marcelin est décédé lors de sa deuxième opération. Fofana avait auparavant subi une première intervention chirurgicale, a précisé le Torino, qui a également annoncé que tous les cours à l’université étaient suspendus jusqu’à nouvel ordre.

Alla Saint Clair est la secrétaire générale de la Fédération Etudiante et Scolaire de Côte d’Ivoire a été contacté ce matin après avoir entendu la mauvaise nouvelle et a déclaré qu’il vérifiait toutes les informations avant de publier une déclaration. Il déplore que les étudiants de Bouaké continuent d’être attaqués et a condamné ces actions.

« Il faut savoir que depuis un certain temps, les questions d’agression sur les étudiants et étudiantes de Bouaké sont récurrentes. Vous avez appris qu’il y a une étudiante qui a été assassinée, il y a deux mois en arrière. Aujourd’hui encore, c’est un autre étudiant » Triste !

Publicité
Continuer La Lecture
Publicité
Cliquez Pour Commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.