Connect with us

Société

Côte d’Ivoire : Un individu se faisant passer pour un lieutenant-colonel des FACI a été arrêté en plein procès au tribunal militaire

Publié

on

Spread the love

Jusqu’à hier, mardi 26 juillet 2022, le jeune ivoirien se faisait passer pour un officier supérieur de l’armée ivoirienne. Lieutenant-colonel était un grade qu’il était fier de voir partout. S. N’cho Nickeze a des raisons d’être très inquiet, c’est de lui qu’il s’agit. Malheureusement, il a été retrouvé au Tribunal Militaire d’Abidjan (TMA) à Cocody-Angré hier à 16h30. Ce vicieux individu a été immédiatement interpellé sur les lieux et détenus à la gendarmerie d’Angré.

Selon des informations reçu de sources sure, tout a commencé avec le renvoie de l’EMPT (Ecole Militaire Préparatoire Technique) de Bingerville, de la fille d’un officier (réel) du GSPM (Groupement des Pompiers Militaires) en la personne du le Capitaine V.D.

Publicité

Pour réintégrer sa fille dans l’armée, l’officier fait appel à S. N’cho Nickeze, dont il sait qu’il est lieutenant-colonel aux FACI. Ce dernier a affirmé connaître un greffier du parquet militaire qui pourrait l’aider à cet égard.

Répondant à la nomination du faux lieutenant-colonel S. N’cho Nickeze à la cour militaire (TMA) d’Abidjan ce mardi après-midi, le capitaine du GSPM s’est montré très confiant, accompagné de deux amis et collègues militaires.

C’est lors d’entretiens avec le Greffier que le faux officier FACI a été démasqué par le lieutenant Z. Saint Cyr, sous-commissaire du gouvernement de la TMA, Ange Kessi Kouamé. Tout le petit groupe est tombé des nuages ​​devant S. N’cho Nickeze si audacieux !

L’audacieux « lieutenant-colonel » S. N’cho Nickeze a été immédiatement arrêté pour faux et usage de contrefaçon et port illégal d’uniforme militaire. Quant aux 03 militaires qui accompagnaient le Capitaine GSPM V. D., ils étaient là pour déterminer leur rôle dans le crime du faux lieutenant-colonel.

Publicité

Le faux lieutenant-colonel et les 3 soldat ont été amenés à la brigade de gendarmerie de Cocody-Angré sous la direction du lieutenant Z. Saint Cyr, commissaire adjoint du gouvernement. Le Commissaire du Gouvernement Ange Kessi Kouamé a été informé

Une enquête a été ouverte pour déterminer les différentes responsabilités.

Publicité
Continuer La Lecture
Publicité
Cliquez Pour Commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.