Connect with us

Côte d’Ivoire : Voici les raisons pour lesquelles Ouattara attend le gala de Children of Africa pour remanier le gouvernement

Spread the love

Le fera-t-il ? Ne le fera-t-il plus ? Ces questions sont de plus en plus posées à propos du nouveau gouvernement ivoirien qui a été mainte fois annoncé, mais renvoyé. La réponse à la question sur la possibilité et l’imminence de ce gouvernement est : Oui, Alassane Ouattara fera un nouveau gouvernement, comme il l’a lui-même fait savoir à ses ministres en décembre 2021.

Si des contraintes de calendrier et surtout des calculs, à la fois politiques et stratégiques, ont guidé le renvoi chaque fois de la formation du nouveau gouvernement, le chef de l’Etat n’a pas du tout abandonné cette volonté de refaire son équipe gouvernementale. Mais quand ? Aux dernières informations en notre possession, le nouveau gouvernement sera rendu public juste après le gala de l’ONG Children Of Africa de madame Dominique Ouattara. Gala prévu pour le vendredi 11 mars 2022. Après ce gala, le nouveau gouvernement sera connu.

Pourquoi après ce gala ? Des sources indiquent que ce gala qui vise à mobiliser environ 4 milliards de FCFA pour la construction de centres de réception des enfants victimes du travail, pourrait être un élément pesant dans la balance du dernier choix des hommes et femmes pouvant entrer, être maintenus ou sortir du gouvernement. Le premier choix est déjà fait, des noms sont déjà sur le calepin du chef de l’Etat, mais la semaine qui commence, ce lundi, devrait déterminer certains autres choix. Notamment, la restructuration de la direction du RHDP.

Comme quoi, au nom du principe de libérer un peu des cumulards, ceux qui seront cooptés à la direction du RHDP et ceux qui se sont sédimentarisés avec plus de 10 ans au gouvernement, pourraient se voir prier de quitter le gouvernement. Qui sera nouveau ministre ? Comme nous l’avions déjà annoncé, des informations de sources introduites disent que l’effectif du gouvernement pourrait tomber à 29 ministres.

Ce qui suppose que près d’une dizaine de ministres feront valoir leur compétence ailleurs qu’au gouvernement. En recoupant un peu plus, on apprend que le président Ouattara pourrait faire sortir quinze (15) ministres pour en faire rentrer 4. On pourrait avoir un gouvernement de 28 ou 29 ministres qui seront exclusivement du parti au pouvoir. La sélection nécessite un triage fondé sur plusieurs facteurs.