Connect with us

A La Une

Enclave De Melilla: Voici ce que dénonce le parti de Blé Goudé

Publié

on

Spread the love

Après que plusieurs migrants aient péri dans l’ enclave espagnole alors qu’ ils tentaient de fuire la clôture frontalière entre le Maroc et l’ Espagne, le Congrès panafricain pour la Justice et l’ Égalité des Peuples (COJEP) a ouvertement  » accablé » les dirigeants africains pour responsable, a rapporté la publication Facebook de Charles Blé Goudé, ce mardi 28 juin 2022.

En effet, par le biais du secrétaire général du COJEP, Patrice Saraka, le parti s’ est prononcé ce 28 juin, sur la situation dramatique qui a causé la mort de centaines de jeunes africains entre Maroc et l’ Espagne. Selon le COJEP, ce malheureux événement est arrivée suite à la  » mauvaise gouvernance » des présidents africains car pour le dit parti, ces derniers ont fui la misère de l’ Afrique pour une vie meilleure ailleurs.

Publicité

«Au- delà des émotions que suscitent cette situation, le COJEP voudrait s’ interroger sur les causes exactes de ce drame. Car, comment comprendre que des personnes ayant pour la plupart fuit la famine, l’ insécurité, l’ oisiveté et tous les maux liés au désespoir en quête d’ un avenir meilleur, puissent trouver la mort dans des conditions dramatiques non encore clairement élucidées? », s’ est- il interrogé. Poursuivant, le parti du co- détenu de l’ ancien président ivoirien Laurent Gbagbo, Congrès panafricain pour la Justice et l’ Égalité des Peuples (COJEP) de Charles Blé Goudé a également lancé une mise en garde aux dirigeants africains.

Publicité