Connect with us

Société

Eunice Zunon casse les papo sur Ténor : « Je n’ai aussi jamais porté plainte, J’ai été abusée, j’ai été blessée, Je me pose des questions si cela n’a pas été orchestré »

Publié

on

Spread the love

« Je n’ai pas fait de cadenas, je n’ai pas violenté quelqu’un », a déclaré Eunice Zunon, dans un direct sur sa page Facebook, suivie par des milliers d’Internautes. « J’ai été abusée, j’ai été blessée », soutient celle qui se présente, en définitive, comme « une victime ». Celle-ci se place en position de légitime défense, alors que la vidéo de la bagarre la montre plutôt en train d’être la première à porter le coup à l’artiste camerounais.

« Il y a une différence entre action et réaction. J’ai bloqué tout son entourage, sauf deux personnes de sa famille qui ont pris la peine de régler les choses malgré mon refus catégorique », a révélé Eunice Zunon. « Si vous me trouvez violente, il faillait enlever votre enfant dans mes mains. Je n’ai plus jamais eu de contact avec mon ex-compagnon », a expliqué Eunice Zunon.

Publicité

Celle-ci soupçonne, en fin de compte un complot contre sa personne, estimant sans doute, avoir été piégée. « Je me pose des questions si cela n’a pas été orchestré », a-t-elle dit. Avant de revenir sur les raisons profondes des bagarres qu’a connu le couple médiatique, durant le temps de son idylle souvent étalée sur les réseaux sociaux.

« Chaque fois je le laissais avec ses amis, il me revenait soûl ou méconnaissable. Je n’ai aucun regret. Je tiens à dire que ce qu’il y a eu entre moi et Thierry, mon ex-compagnon, ça reste intime. Je n’ai aussi jamais porté plainte contre mon ex-compagnon, mais j’ai demandé que les responsabilités soient portées par la personne qui a partagé cette vidéo, qui non seulement était intime, mais qui avait pour but de salir mon image ».

Elle parlait du manager de Ténor. Isidore Tameu dit Taphis Leremix avait expliqué dans une vidéo, la scène, en accusant Eunice Zunon. « Eunice frappe sur Ténor à tort ou à raison. Et donc la seule fois où j’assiste à la scène, il y a une violence verbale très forte où elle insulte toute sa famille. Tout ça parce qu’elle voulait partir au restaurant manger et exigeait que Ténor l’accompagne. Il a dit qu’il est fatigué. C’est devenu les coups de poing sur lui. Ensuite, elle a appelé la police”, a-t-il laisse entendre.

Publicité
Continuer La Lecture
Publicité
Cliquez Pour Commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.