Connect with us

Politique

France : Situation au Mali, Macron s’en mêle encore et tacle à nouveau les autorités maliennes

Spread the love

Des propos qui ne vont pas plaire aux autorités de Bamako

Publié

on

Spread the love

Les tensions diplomatiques entre la France et le Mali ne seront pas apaisées par les nombreuses déclarations d’Emmanuel Macron. Le chef de l’Etat français revient sur la question du retrait des troupes françaises du Mali lors d’une sortie avec des soldats français au siège du ministère de la Défense le 13 juillet 2022.

Sans aucune restriction, Emmanuel Macron a justifié dans un langage fort le retrait des soldats français qui se trouvaient sur le territoire malien depuis des années dans le cadre de « l’opération Barkhane » pour lutter contre le terrorisme. Le numéro 1 français a dénoncé le régime de Bamako dans un discours d’observation traditionnellement indépendant sur l’intervention de la France dans les zones de conflit à travers le monde.

Publicité

Pour les locataires de l’Elysée, l’armée française ne peut poursuivre sa mission au Mali tant la légitimité du gouvernement de transition est compromise.

« Nos militaires ne peuvent plus rester sur le sol malien avec des forces politiques qui ne sont plus légitimes, dont la priorité n’est plus la lutte contre le terrorisme, ou même décidées à créer de nouveaux complices, des milices prédatrices et criminelles, parfois avec certaines s’organisent », Macron déclaré, dans l’hypothèse de ce retrait.

Vraisemblablement, alors que les relations diplomatiques entre les deux pays frémissent, Macron a fait de nouvelles piques aux provocateurs autorités maliennes.

Publicité