Connect with us

A La Une

Frappes terroristes au Burkina Faso: Sandaogo Damiba lance un appel au Colonel Assimi Goïta

Publié

on

Spread the love

Depuis plusieurs années, l’ Afrique Sahélienne est prise dans une spirale de violences affiliées aux groupes armés Al- Qaïda et l’ État Islamique. En vue de lutter efficacement contre ce fléau transnational, le lieutenant- colonel Sandaogo Damiba a dépêché son chef d’ état- major auprès du colonel Assimi Goïta, c’ est ce qu’ a révélé le confrère Burkina 24.

Dirigés par un régime militaire, le Burkina Faso et le Mali sont plongés dans une crise sécuritaire depuis environ 9 ans. Dans le but de mener une lutte conjointe contre ce fléau fratricide ayant causé d’ énormes dégâts matériels et humains sans pour autant oublier les déplacements internes et la fermeture des établissements scolaires, le chef d’ état- major général des armées du Mali Oumar Diarra a reçu son homologue du pays des hommes intègres, le colonel- major David Kaboré.

Publicité

Accompagné de plusieurs hauts cadres de l’ armée Burkinabè, le général David Kaboré s’ est entretenu avec son homologue Malien en abordant les questions relatives à la coopération bilatérale, à l’ insécurité grandissante et à la lutte contre le terrorisme.

Au cours de cette rencontre, l’ envoyé du lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba » a présenté les condoléances du peuple Burkinabè au peuple Malien pour les tueries à Diallasagou dans le cercle de Bankass où 132 Maliens ont perdu la vie », selon le confrère Burkina 24. Eu égard de la dégradation intensive de la situation sécuritaire mettant à mal les populations civiles des deux pays, le colonel Sandaogo Damiba a jugé utile  » de consolider la coopération entre les deux armées et de mutualiser les efforts dans un cadre légal pour lutter efficacement contre le terrorisme transfrontalier.

Publicité