Connect with us

A La Une

Grâce présidentielle, Prisonniers militaires, Pulchérie Gbalet : Laurent Gbagbo convoque Ouattara ONU, un dossier en béton déposé aux Nations Unies à New York

Publié

on

Spread the love

Une importante délégation du Parti des Peuples Africains-Côte d’Ivoire (PPA-CI), de l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo, a été reçue, vendredi 16 septembre 2022, au siège de l’Organisation des Nations Unies (ONU) à New York, au bord de l’East River dans l’arrondissement de Manhattan, dans le quartier de Turtle Bay à l’est de Midtown.

Cette délégation était conduite par Abdon Bayeto, Secrétaire Général Adjoint chargé de l’encadrement des Représentations et de la Diaspora, et composée de Dr. Marcel Kragbé, Représentant du PPA-CI aux États-Unis et en Amerique Latine, et Marc Boyou, Représentant Adjoint chargé de la Région de New York.

Publicité

Tout sur les détails de cette offensive diplomatique du PPA-CI de Laurent Gbagbo

A LIRE AUSSI : En raison de la tradition Ashanti, le roi Osei Tutu II décline l’invitation aux funérailles de la reine Elizabeth II

La délégation devait être reçue par la Secrétaire Générale Adjointe chargée de l’Afrique, l’Ambassadrice Pobee Marta. Malheureusement empêchée, elle a été finalement reçue par Monsieur Jean Francis Epoko, Directeur Adjoint au Département Afrique de l’Ouest, Département des affaires politiques et de la consolidation de la paix ( DPPA/ DPO).

Le SGA Abdon Bayeto, Chef de la délégation, a, dans un brillant exposé, fait l’état des lieux de la situation politique en Côte d’Ivoire. Il a présenté le PPA-CI, nouvelle formation politique du Président Laurent Gbagbo, l’idéologie et la dynamique panafricaniste dans laquelle s’inscrit ce Parti. Il a indiqué également la bonne disposition d’esprit du Président du Parti et de la haute Direction à œuvrer à la réconciliation nationale et à la paix véritable en Côte d’Ivoire. Il a, à cet effet, noté la participation du PPA-CI à la cinquième phase du dialogue politique national.

Le camarade SGA Abdon Bayeto a fait ensuite un exposé détaillé sur les points suivants : L’opposition du PPA-CI à la grâce présidentielle. Il a dénoncé cette attitude qui vise personnellement le Président Laurent Gbagbo et qui est contraire aux résolutions du dialogue politique national. La libération des prisonniers politiques et militaires. Il a indiqué que deux (2) militaires libérés ne sont pas suffisants par rapport au nombre encore important de ceux qui demeurent en prison.

Publicité

Il a, à cet effet, transmis la liste des prisonniers politiques et militaires restant encore en prison. Le retour sécurisé des exilés et leur réinsertion dans le pays. Il a dénoncé la décision de ne plus protéger les exilés politiques ivoiriens et a insisté pour que l’ONU continue de les protéger car certains, de retour en Côte d’Ivoire, sont immédiatement jetés en prison. Une réforme profonde et consensuelle de la Commission Électorale Indépendante (CEI), avec l’entrée effective du PPA-CI.

La libération de Madame Pulcherie Gbalet, Présidente de Alternative Citoyenne Ivoirienne, écrouée injustement à la Maison d’Arrêt et de Correction d’Abidjan (MACA)

A LIRE AUSSI : Réélu à la tête de GPS, les vérités crues de Guillaume Soro sur les cas Soul to Soul et Pulchérie Gbalet

La libération de Madame Pulcherie Gbalet, Présidente de Alternative Citoyenne Ivoirienne, écrouée injustement à la Maison d’Arrêt et de Correction d’Abidjan (MACA). Le refus d’un 4ème mandat anti-constitutionnel, en 2025, pour Monsieur Alassane Ouattara. Monsieur Jean Francis Epoko et les officiels de l’ONU ont indiqué prendre très bonne note de tous ces problèmes soulevés par le PPA-CI en Côte d’Ivoire, pays qu’ils connaissent parfaitement. Ils ont assuré à la délégation du PPA-CI qu’ils convoqueront, dans les plus brefs délais, les Conseillers du Président Alassane Ouattara pour des échanges sur ces préoccupations.

C’est dans une bonne ambiance que la délégation du PPA-CI a pris congés des officiels de l’ONU. Un suivi se fera pour voir les avancées dans les prochains mois. La rencontre a durée plus d’une heure. La veille, le Jeudi 15 septembre 2022, une autre rencontre a eu lieu au Département Américain pour rencontrer les officiels américains en charge du dossier de la Côte d’Ivoire. Ils y ont rencontré et échangé avec Monsieur Andrew Roth, Desk Officer Côte d’Ivoire, Sierra Leone and Nigeria, Office of West African Affairs, Bureau of African Affairs. Il est à la fin de son mandat, un autre rendez-vous sera pris avec sa remplaçante pour continuer la discussion.

Publicité

Source : Sercom PPA-CI

Publicité
Continuer La Lecture
Publicité
Cliquez Pour Commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.