Connect with us

A La Une

Les propositions de Bernard Assamoi Claude pour sauver la Cotonnierie ivoirienne (COTIVO)

Publié

on

J’ai personnellement approché des sachants et voici le problème de la Cotonnierie Ivoirienne (COTIVO).

Patrick LIDET un français, acquéreur de la COTIVO cédée par la société Shaffer Engenery a vendu la COTIVO au député de Seguelon département d’Odienné à la personne du Docteur Va Siriki KONATE.

Publicité

Il a acheté l’usine plus une partie des logements.
Il ressort que le liquidateur doit procéder au solde de tout compte.

A une nouvelle très récente , l’honorable souhaiterait vendre la COTIVO à 10.000.000.000 de francs CFA , dont une partie des machines démontées et vendues au mali pendant la crise politico militaire.
La COTIVO , compte l’usine plus les logements, le club qui est constitué de piscine plus des paillotes et le terrain de football qui serait vendu au stella club d’Abidjan.

Chers miens voici le tableau noir qui nous est donné de voir.
Il faut 100 000 personnes qui accepteraient de payer 100 000 FCFA , pour le rachat aux mains de l’honorable Va Siriki KONATE.

Publicité

Si chaque village et ses cadres donnaient 100 000 000 FCFA , pour les 104 villages on aura 10 400 000 000 de FCFA , à ce montant il faut ajouter le coût du renouvèlement des machines de production qui s’élève à plus de 4 000 000 000 de FCFA.

Il nous revient de nous mettre ensemble pour sauver cet instrument pourvoyeur de finances à plus de 2000 agents qui sont aujourd’hui au chômage, d’autres sont mort dans l’attente d’une quelconque réouverture.

Les promesses n’engagent que ceux qui les croient.
Unis nous sommes forts, divisés nous resterons fragilisés.

Publicité

Bernard Claude ASSAMOI
Ingénieur Financier, consultant formateur en Audit Interne et marchés des capitaux.

Publicité
Continuer La Lecture
Publicité
Cliquez Pour Commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *